Rentrée NLE : Présentation de l’ouvrage « Glossaire des mobilités culturelles ». 16 octobre 2014, 17h-19h

La séance de rentrée aura lieu le 16 octobre 2014, de 17h à 19h, salle Vernant (Le France, noyau B, 8e étage) autour de la présentation de l’ouvrage “Glossaire des mobilités culturelles” (Bernd & Dei-Cas eds, Peter Lang 2014), qui regroupe plus de 20  contributions, transatlantiques, dont cinq de membres de l’équipe.

Présentation :

Les formes de déplacements présentes dans nos sociétés sont multiples : géographiques et culturels, passages – inter-, multi- et transculturels tout autant qu’inter-, multi- et transnationaux –, transferts et autres mouvances dues aux interpénétrations ethniques et culturelles. Ce glossaire les rassemble, les expose et répond au besoin pressant d’une véritable recherche comparatiste faisant dialoguer les cultures des deux côtés de l’Atlantique. 

glossaire 2

C’est ainsi que dans les différents domaines des sciences humaines et sociales, des spécialistes venus d’Afrique, des Amériques et d’Europe, exposent et débattent des questions fondamentales relatives aux mobilités culturelles. Les concepts-clés des exils, diasporas, migrations, frontières, transferts, transculturalités, transnationalités y sont analysés à travers le prisme de l’inter- et du transdisciplinaire. Les apports théoriques et méthodologiques de cet ouvrage sont nombreux et en font un outil indispensable dans la recherche actuelle. 

Lancement en présence de :

  • Norah dei Cas-Giraldi (éditrice scientifique de l’ouvrage, avec Zilà Bernd),
  • Alexandra Galizine-Loumpet,
  • Alexis Nuselovici (Nouss)
  • Christiane Vollaire,

Discutants :  Vincent Message (Paris 8) & Michèle Leclerc-Olive (IRIS, CNRS-EHESS)  (bio-bliographies plus bas)

Evelyne Ritaine (Sciences-Po Bordeaux) empêchée

et en présence d’Emilie Menz, éditrice Peter Lang

Entrées du Glossaire des mobilités culturelles  :

  • Zilá Bernd et Norah Dei Cas-Giraldi : Introduction
  • Kelley B. Duarte : Autofiction
  • Nubia Hanciau : Braconnages
  • Maria Bernadette Porto : Circulations urbaines
  • Eugénia Vilela : Corps sismographiques
  • Johan Leman : Culture et ethnicité
  •  Ana Lúcia Silva Paranhos : Dé-re-territorialisation
  • Aimée G. Bolaños : Diaspora
  • Elena Palmero González: Dislocation/Déplacement
  • Rita Olivieri-Godet: Errance, migrance, migration
  •  Alexandra Galitzine-Loumpet : Exil (Objets)
  •  Maria Inácia D’Ávila et Claudio Cavas : Frontières
  • Manuel Boïs, Oscar Brando, Norah Dei Cas-Giraldi, et Teresa Mocejko Costa : Lectures radicantes
  • Danielle Forget: Mutations identitaires
  • Alexis Nuselovici : Non-lieux (une atypologie)
  • Christiane Vollaire : Politiques migratoires
  • Ana Zavala : Pratiques déplacées
  • Patrick Picouet et Eric Glon : Territoire, frontiéralité, nouvelles cartographies
  • Patrick Imbert : Trans-action/transaction/transnational
  • Oumar Sy : Transhumance
  • Pierre Ouellet : Transportation
  •  Zilá Bernd : Variations.

Zilá Bernd est professeur titulaire du Programme de Post-graduation ès Lettres de l’Université Fédérale du Rio Grande do Sul et du Centre Universitaire La Salle, au Brésil. Elle bénéficie d’une bourse de recherche du CNPq (Brésil). Ses champs de recherche sont les littératures francophones, afro-américaines et comparées. Elle est Chevalier de l’Ordre National du Québec et a publié en 2013 Por uma estética dos vestígios memoriais.

Norah Dei Cas-Giraldi, Professeure émérite de l’Université de Lille, a coordonné, au sein du laboratoire CECILLE, spécialisé dans les cultures et civilisations modernes et contemporaines, l’axe Les Amériques. Elle a fondé, avec Ada Savin, le réseau NEOS-NEWS Amériques. Membre du comité scientifique du Programme Non-lieux de l’exil, coordonné par Alexis Nuselovici et Alexandra Galitzine-Loumpet (FMSH-Paris), elle a codirigé Navegaciones y regresos. Lugares y figuras del desplazamiento (P.I.E. Peter Lang, 2013).

Michèle Leclerc-Olive est chercheur au CNRS, et travaille entre les champs des mathématiques, de la sociologie et de la philosophie. Elle est responsable d’ARTESS, Atelier de recherche et traduction en sciences sociales et travaille également l’expérience biographique, notamment des migrants africains. Parmi ses récentes publications : « Un étudiant sahélien en URSS. Temporalités fragmentées et récits d’expérience », à paraître dans : M. Baussant, I. Dos Santos, E. Ribert, I. Rivoal (dir), Logiques mémorielles et temporalités migratoires, Presses Universitaires de Paris Ouest;  « Dire les tumultes. Constellations bilingues », dans D. Merklen et E. Tassin (dir), Les diagonales du conflit, à paraître aux Editions de l’IHEAL

Vincent Message est Maître de conférences en littérature générale et comparée à l’Université de Paris 8  et écrivain. Paru au Seuil en 2009, son roman Les Veilleurs a été salué par la critique et récompensé par le prix littéraire de la Vocation et le prix Laurent Bonelli Virgin & Lire. Dans Romanciers pluralistes (Seuil, coll. « Le don des langues », 2013), il se penche sur le travail de romanciers qui mettent en scène des sociétés déchirées par des conflits de valeurs. Les oeuvres de Robert Musil, de Carlos Fuentes, de Thomas Pynchon, de Salman Rushdie et d’Édouard Glissant y occupent le premier plan. Tout en élaborant une poétique pluraliste, fondée sur l’art de manier les multiplicités, l’essai met en lumière la pensée du politique qui structure ces romans.

Evelyne Ritaine (empêchée) (directrice de recherche FNSP, Sciences Po Bordeaux) s’intéresse au thème de la liberté de circulation dans la globalisation. Elle travaille  sur les obstacles sécuritaires à cette liberté, en particulier les frontières blindées. Elle dirige actuellement un projet de recherche sur les effets du blindage de la Méditerranée (Médimurs).Sur ces thèmes, elle anime le carnet de recherche Enigmur http://enigmur.hypotheses.org et a publié : La fabrique politique d’une frontière européenne en Méditerranée – Le « jeu du mistigri » entre les Etats et l’Union, Paris, Les Etudes du Ceri, 186, juillet 2012. »La barrière et le checkpoint : mise en politique de l’asymétrie », Cultures & Conflits, 73, 2009, p. 13-33. »Dramaturgie de l’intrusion migratoire : teatro all’italiana », dans D.-C. Martin (dir.), L’identité en jeux. Pouvoirs, identifications, mobilisations, Paris, Karthala, 2010, p. 201-221. Page personnelle : http://www.durkheim.sciencespobordeaux.fr/PagesCV/Ritaine.html

pour Alexandra Galitzine-Loumpet, Alexis Nuselovici (Nouss), Eugenia Vilela et Christiane Vollaire,  voir ici : membres de l’équipe

Bernd, Zilá; Dei Cas-Giraldi, Norah (dir.) Glossaire des mobilités culturelles, Peter Lang edition, Bruxelles, Bern, Berlin, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, 2014. 385 p., 5 ill., 2 tabl.

Le livre sera en vente à cette occasion.

FMSH Le France, 190 avenue de France, 75013 Paris (M°Quai de la gare, Bibliothèque F. Mitterand / Bus 89)

Réservation conseillée :  ici 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *