Eprouver l’interculturalité, colloque-atelier 19-20 nov. 2015

eprouverUn colloque organisé par Hélène Hatzfeld et le GIS IPAPIC avec le soutien du Ministère de la Culture, évoquera, les 19 et 20 novembre 2015, les enjeux de la patrimonialisation des migrations ou des frontières et les acteurs de celles ci.

La singularité du colloque tient, aussi, en plus de la qualité des intervenants, à la forme en session-ateliers ouvrant à une large plage de débats.

Non-lieux de l’exil y sera représenté par Alexandra Galitzine-Loumpet qui interviendra dans l’atelier « Exposer les frontières » , jeudi 19 novembre de 16h30 à 18h.

Programme complet ici 

Argumentaire : 

Depuis une dizaine d’années, on assiste à l’émergence de nouvelles façons de faire patrimoine, de faire de la recherche, de croiser des pratiques professionnelles et citoyennes. Ces expériences multiples, le Groupement d’intérêt scientifique « Institutions patrimoniales et pratiques interculturelles » les a tissées en les mettant au cœur de sa démarche de questionnement des évidences, de croisements de points de vue, de décalages de position : une démarche interculturelle. En rassemblant à la fois des représentants des mondes de la culture, du patrimoine, de la recherche et d’associations, dans une volonté de production de connaissances partagées et de transformation des conceptions et des pratiques, en questionnant ce qui (ne) fait (pas) patrimoine et au nom de quoi, le GIS Ipapic a mis l’interculturalité à l’épreuve. C’est cette expérience riche et longue de plusieurs années que ces deux journées invitent à poursuivre et à mettre en débat par l’alternance de visites et d’échanges, d’ateliers participatifs et de points de vue croisés (…). Éprouver l’interculturalité, c’est aussi questionner la fabrique du patrimoine comme réinterprétation d’héritages et construction de biens communs jugés dignes d’être légués aux générations futures. Éprouver l’interculturalité, c’est encore faire dialoguer les expériences des participants pour mettre en évidence, au-delà de la reconnaissance de la diversité, les apports de transversalités liant convergences et divergences de perspectives, ainsi que la dynamique d’hybridations et de légitimités croisées incitant à des démarches de recherches et d’expérimentation. Cette rencontre-colloque sera à l’image des pratiques qui lui donnent sens : interculturelle en actes.

Le colloque est ouvert à tous, mais l’inscription nécessaire dans les différents ateliers.

Programme :

19 novembre 2015 Après- midi Visiter, éprouver, questionner 13h30 Accueil des participants

14h -14h30 Auditorium Accueil : Hélène Orain, directrice de l’Établissement public du Palais de la Porte Dorée (EPPPD) Ouverture : ministère de la Culture et de la Communication Bienvenue : Xavier de la Selle, président du Groupement d’intérêt scientifique Institutions patrimoniales et pratiques interculturelles (GIS Ipapic), directeur des Musées Gadagne, Lyon

14h30 -15h Auditorium Introduction aux journées : «Éprouver l’interculturalité : une démarche pragmatique», Sylvie Grange, conservateur du patrimoine, directrice de l’Office de Coopération et d’Information Muséales (OCIM)

15h- 16h30 Visites en groupes Groupe A : Exposition « Frontières ». Visite animée par Hédia Yelles-Chaouche, chef de projet, EPPPD, Musée national de l’histoire de l’immigration (MNHI) Groupe B : Au choix – Aquarium. Visite animée par Dominique Duché, directeur adjoint de l’Aquarium de la Porte Dorée – Palais de la Porte Dorée. Visite animée par Jean-Barthélemi Debost, directeur des réseaux et partenariats (MNHI) Groupe C : Nouvelle Galerie des dons.

16h30 – 17h30 Ateliers : retours sur visites et partage de questions Atelier A Exposer les frontières : expériences croisées Animé par Olivier Cogne, Musée Dauphinois et Mikaël Petitjean (MNHI) avec Alexandra Galitzine- Loumpet (Non-lieux de l’exil), Hédia Yelles-Chaouche (MNHI)

Atelier B Visiter un lieu à histoires multiples : quels choix? Quelle interculturalité? Animé par Alain Battegay, Laboratoire méditerranéen de sociologie (LAMES), Aix-Marseille Université avec Jean-Barthélemi Debost (MNHI), Bertrand Reymondon, Face à Face, architecture urbaine de proximité et Femke Soetaert, Musée in Flanders Field

Atelier C Patrimoines de l’immigration : quelles collectes ? Quels récits? Animé par Michèle Gellereau, Groupe d’Études et de Recherche Interdisciplinaire en Information et COmmunication (GERiiCO) et Louisa Zanoun, association Génériques avec Antoinette Reuter, Centre de documentation sur les migrations humaines (CDMH)

17h30-18h30 Auditorium Restitution des ateliers

19h- 20h00

20h15-21h30 Buffet Soirée festive – « Carte de séjour », Compagnie François Godard. Suivie d’une rencontre avec les artistes

20 novembre 2015

Matinée À l’épreuve de l’interculturalité Séance plénière présidée par Bruno Mengoli.

9h15 – 9h30 9h30 – 13h15 Auditorium Ouverture par Bruno Mengoli, directeur de l’École nationale supérieure d’architecture Paris La Villette Points de vue croisés entre des équipes de recherche, des professionnels (musées, bibliothèques, archives) et des membres d’associations

9h30 -9h45 « Éprouver l’interculturalité. Enjeux de recherche, enjeux de patrimoine, enjeux de société », Dialogue entre Hélène Hatzfeld, chargée de mission au ministère de la Culture et de la Communication, directrice du GIS et Sabine de Ville, directrice de l’association Culture & Démocratie (Bruxelles)

9h45 – 11h15 Pourquoi, comment faire de la recherche participative ? Animation : Mathilde Wybo, chercheure associée à l’Université populaire et citoyenne de Roubaix (UPC) Discutante : Marie-Hélène Bacqué, Mosaïques/Lavue. Avec Romain Julliard, Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN), Anne Morillon, Collectif Topik, Ramzi Tadros, association Approches Cultures & Territoires (ACT), Laurent Védrine, directeur du musée d’histoire de Marseille et Anne-Françoise Volponi, sociologue, laboratoire associatif, Pour l’Action en Sciences Sociales et l’Investigation en Méditerranée (PASSIM)

11h15-11h30 Pause

11h30 – 13h15 Figures hybrides, savoirs mutants, tiers lieux : quelle légitimité ? Animation : Julie Corteville, cheffe du service Patrimoines et Inventaire Île de France Discutant : Marc-Olivier Gonseth, Musée d’ethnographie de Neuchâtel. Avec Adèle Esposito, Nathalie Lancret et Pijika Pumketkao Institut Parisien de Recherche Architecture Urbanistique Société (IPRAUS), Cédric Crémière, Muséum d’histoire naturelle du Havre et Claude d’Anthenaise, Musée de la Chasse et de la Nature (sous réserve de confirmation)

13h15 – 14h15 Buffet

Après-midi Perspectives En ateliers puis séance plénière

14h15-15h30 Suite des points de vue croisés en ateliers

Atelier D Faire patrimoine avec…: quels partenariats avec les associations ? Animé par Samia Chabani, Association Ancrages et Claire Autant Dorier, Centre Max Weber avec Bambi Ceuppens, Musée royal de l’Afrique centrale (Belgique), Sophie Deshayes, musée d’histoire de Marseille et Pôleth Wadbled, association Mémoires Plurielles

Atelier E Collecte participative : quelles nouvelles légitimités ? Animé par Hélène Bertheleu, Laboratoire CItés, TERritoires, Environnement et Sociétés (CITERES) et Dominique Serena-Allier, Museon Arlaten avec Alexandre Delarge, FEMS, Ambre Fiori, recherche Indochine de Provence, Fabienne Galangau-Querat, Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) et Garance Malivel, Bétonsalon – centre d’art et de recherche

Atelier F L‘interculturel dans les organisations, un déclencheur de changements ? Animé par Xavier de la Selle, Musées Gadagne (Lyon) et Jean-François Leclerc, Centre d’histoire de Montréal avec Rosa Olmos, Bibliothèque de Documentation Internationale Contemporaine (BDIC), Valérie Perlès, Musée Albert Kahn, et Marion Trannoy, Musée de Corte

Atelier G Les petites fabriques de citoyenneté : quel rôle aujourd’hui ? Animé par Vincent Boutry, Université Populaire et Citoyenne de Roubaix et Gilles Suzanne, Laboratoire d’Études en Sciences des Arts (LESA), Aix-Marseille Université avec Fernanda Leite, Centre Culturel Œcuménique Villeurbanne

15h30-15h45 Pause

15h45-17h15 Auditorium Séance plénière « L’interculturel : perspectives de recherche et chantiers à ouvrir » Échange animé par Joëlle Le Marec, présidente du conseil scientifique du GIS Ipapic. Avec Thierry Baubet, Professeur psychopathologie transculturelle Hôpital Avicenne, Carpanin Marimoutou, Professeur Université de la Réunion et Hester du Plessis, Mapungubwe Institute for Strategic Reflection (MISTRA)

17h15-17h45 Synthèse de la rencontre-colloque et prospective à plusieurs voix


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *