Objets en exil / Objects in exile. Exposition Glendon College – York University

Objets en l’exil. Glendon College

12801213_10101353934836341_4584924310802176476_n

Une version du principe d’exposition « Objets en l’exil » vient d’être réalisée par Aurelia Klimkiewicz, avec ses étudiants du programme de traductologie de l’Université York (Glendon College, Canada) : Dana Amarascu, Virginie Barrouillet, Yun Gao, Diego Pardo Quitian et Preet Shikha.

12798994_10101353934891231_4148663928869581133_n
 Le concept de l’exposition « Objets de l’exil » est le fruit d’un travail commun mené par Boris Chukhovich, Alexandra Loumpet-Galitzine  et Alexis Nouss  en 2009 dans le cadre du programme POexil (Université de Montréal) .

Le principe est fixe et simple : un objet servant de support à une narration qui peut prendre autant de formes et de modes d’expression que d’intervenants qui en signent le contenu (individuel, collectif) ;  dix sections, volontairement larges, permettant d’aborder les différentes catégories de l’exil. Un  contenu évidement variable selon les lieux d’accueil (projet détaillé : ici).

D’après Boris Chukovitch : « l’idée était de montrer comment de petits objets emportés par les exilés traduisent un amalgame de sentiments, de mémoires, de rêves, de silences, d’oublis, etc. ».

Voici quelques photographies de cette exposition. Merci à tous ceux et toutes celles qui ont oeuvré à sa réalisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *