Archives par mot-clé : exilés

Rencontre Non-lieux de l’exil. Street art : un art en exil, un art de l’exil. 24 octobre 2013. SALLE 638 / FMSH

 

2013-10-14 18.09.17 

la rencontre aura lieu en salle 638, plateau CNRS, 190-196 avenue de France, 75013 Paris (M° Quai de la gare / Bus 89)

En exil car hors des galeries et musées, dans l’espace public, offert à tous, éphémère.

De l’exil car souvent les artistes le pratiquant sont en marge ou en route, quittant volontairement ou non leur ville, leur pays, réinventant leurs territoires.

Le projet « La Tour 13 » a invité une centaine d’artistes de street art venus du monde entier à investir une tour destinée à la destruction dans le 13earrondissement.

L’expérience a inspiré les « Non-Lieux de l’exil » à organiser, en partenariat avec la galerie Itinerrance, une table ronde réunissant artistes et chercheurs en sciences humaines autour de la nature du street art, de ses défis, de ses messages et, plus spécifiquement, de la réception du projet du 5 rue Fulton.

 

 

 avec 

Medhi Ben Cheikh, Micheline Girard, Katre, Stew, Réa 1, Pantonio et Gaël (Projet Tour 13)

et

Alexandra Galitzine-Loumpet, Boris Chukhovich, Alexis Nuselovici (Nouss), Christiane Vollaire 

 

 

Jeudi 24 Octobre à 16h

salle 638, 196 avenue de France 6e, noyau A

75013 Paris

 

 

 

 

 

visite de la tour 13 : du 1er  au 31 octobre : http://www.itinerrance.fr/).

Visite virtuelle : cliquer sur l’image pour accèder au site dédié à la Tour 13

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lectures croisées de « Le milieu de nulle-part » (Ch. Vollaire, Ph. Bazin /2012)

arton287-9f516

Projet de lectures croisées

Le milieu de nulle-part, Textes de Christiane Vollaire, photographies de Philippe Bazin, Créaphis 2012, 176 pages, 46 photographies en couleurs (plus d’information ici)

Avant-propos

Il existe des livres qui viennent à vous et  vous trouvent avec une évidence à chaque fois saisissante. Un jour Le milieu de nulle-part fut là, forçant l’attention par le ferme regard de ses quatre yeux. Deux paires d’yeux et de bras, ceux de la philosophie Christiane Vollaire et du photographe Phillipe Bazin,  pour une manière unique de saisir.

L’ouvrage porte sur dix-huit centres d’hébergement ou de rétention de réfugiés, essentiellement tchétchènes, en Pologne.  Est ce important que ceux dont le livre parle et qui parlent à travers le livre soient tchétchènes et en Pologne ? Oui. Non, tant l’expérience de l’exil ainsi restituée engage l’universel – c’est à dire chacun.

Continuer la lecture de Lectures croisées de « Le milieu de nulle-part » (Ch. Vollaire, Ph. Bazin /2012)

Rencontre du 25 Avril 2013 : Objets de l’exil IV. Le corps-objet de l’exil. Ibrahima Thioub, Olga Odgers Ortiz, Eugenia Vilela

Logo FMS-PS-CEM png

Intervenant : Ibrahima THIOUB (professeur d’histoire à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, Chaire Collège d’Etudes mondiales (FMSH) empèché

“Le corps exilé: un lieu de marquage identitaire”

Discutantes : Olga Odgers Ortiz ( El Colegio de la Frontera Norte, Tijuana,  intervention par visioconférence),  Eugenia Vilela (Université de Porto) 

Continuer la lecture de Rencontre du 25 Avril 2013 : Objets de l’exil IV. Le corps-objet de l’exil. Ibrahima Thioub, Olga Odgers Ortiz, Eugenia Vilela

Séminaire « L’expérience de l’exil », Collège d’études mondiales, 20 février 2013, séance inaugurale. Alexis Nuselovici (Nouss), Michel Wieviorka.

Séminaire « L’expérience de l’exil », Collège d’études mondiales (FMSH)

Ce séminaire  dont l’objectif est de conceptualiser l’expérience de l’exil, prolonge et complète les réflexions menées dans le cadre des rencontres du programme scientifique FMSH Non-lieux de l’exil.

La séance inaugurale du séminaire « L’expérience de l’exil » dirigé par Alexis Nuselovici au Collège d’études mondiales aura lieu le 20 février 2013. Il y présentera une communication intitulée « L’exil comme expérience » et accueillera son premier invité, Michel Wieviorka, dont l’intervention portera sur« Pour un concept de l’exil ».

Continuer la lecture de Séminaire « L’expérience de l’exil », Collège d’études mondiales, 20 février 2013, séance inaugurale. Alexis Nuselovici (Nouss), Michel Wieviorka.