Archives par mot-clé : littérature de l’exil

L’objet de la migration : La construction de la figure de l’exilé par les objets dans l’espace narratif. 21 novembre 2016 (INALCO)

Michael Johansson "Packa Pappas Kappsäck" 2006
Michael Johansson « Packa Pappas Kappsäck » 2006

L’objet de la migration  : 

La construction de la figure de l’exilé par les objets dans l’espace narratif.

21 novembre 2016 I 09h30-20h

Salons d’honneur, salles des plaques et salle 131, Inalco pôle recherche, 2, rue de Lille 75007 Paris

(M° Palais Royal, Saint Germain des Prés, rue du Bac/  Bus 24, 27, 39, 68, 69, 95 / R.E.R C – station Musée d’Orsay)

Entrée libre

Argumentaire

Dans Pnine (1957), Nabokov présente son héros éponyme, un russe émigré, fasciné par les objets de la modernité occidentale, sa maladresse signifiant sa condition d’étranger. Dans les pages finales du roman, le seul bien auquel il tient est mis en danger par un objet « bipède » significativement aigu et lourd, leur collusion incarnant les affects engagés par une situation singulière, celle de l’exil. A la précieuse coupe de Pnine répondent en écho le bol à raser de Sender Roth (Philip Roth, Patrimoine, une histoire vraie, 1992), la valise de Sergueï Dovlatov (La valise, 1984), le fauteuil d’Hélène Cixous (Les Rêveries de la femme sauvage, 2000), le costume de Mohammed Saleh (Alaa El Aswany, Chicago, 2007), le sac vert olive de Velibor Colić (Manuel d’exil, 2016), bien d’autres encore entrelaçant expériences personnelles et espaces fictionnels dans un topos de l’exil à la fois pérenne et réactualisé.

Continuer la lecture de L’objet de la migration : La construction de la figure de l’exilé par les objets dans l’espace narratif. 21 novembre 2016 (INALCO)

Mise en ligne. Présentation du « Glossaire des mobilités culturelles ». 16 octobre 2014

Mise en ligne, comme toujours sur le remarquable site du programme ESCoM-AAR, de la captation de la séance du 16 octobre 2014, autour de la présentation de l’ouvrage collectif « Glossaire des mobilités culturelles »  (Bernd & Dei-Cas eds, Peter Lang 2014),

Avec :

Norah  Dei CAS-GIRALDI;  Alexandra  GALITZINE-LOUMPET; Michèle  LECLERC-OLIVE;   Alexis  NUSELOVICI (Nouss)  ; Vincent  MESSAGE ; Christiane  VOLLAIRE

Cliquer sur l'image pour accéder à la vidéo
Cliquer sur l’image pour accéder à la vidéo

Les formes de déplacements présentes dans nos sociétés sont multiples : géographiques et culturels, passages – inter-, multi- et transculturels tout autant qu’inter-, multi- et transnationaux –, transferts et autres mouvances dues aux interpénétrations ethniques et culturelles. Ce glossaire les rassemble, les expose et répond au besoin pressant d’une véritable recherche comparatiste faisant dialoguer les cultures des deux côtés de l’Atlantique.  transnationalités y sont analysés à travers le prisme de l’inter- et du transdisciplinaire (….)

 

« Existe t-il une littérature de l’exil ?  » Najat Rahman, Leonid Livak. 19 mars 2015.

La séance de l’initiative « Non-lieux de l’exil » du 19 mars 2015  (17-19h) acceuillera Najat RAHMAN et Leonid LIVAK autour de l’interrogation suivante :

« Existe t-il une littérature de l’exil ? » 

Leonid LIVAK est professeur de Littérature comparée à l’Université de Toronto et actuellement résident à l’IEA-Paris autour du projet de recherche :

Cultural and Linguistic Displacement in the Creative Activity of Modern European Writers: Sophia Petit, Ludmila Savitzky, Zinaida Vengerova

Najat RAHMAN est professeur associée de Littérature comparée à l’Université de Montréal  et réside actuellement à l’IMERA (bourse Eurias/Imera) autour de la recherche suivante  :

 In the Wake of the Poetic: Palestinian Diasporic Artists After Darwish

19 mars

La rencontre aura lieu salles 638 et 640 du plateau CNRS, bâtiment Le France, 190-198 avenue de France, 75013 Paris (M° Quai de la Gare, bus 89).

Entrée libre. Inscription conseillée : marine.sam@cnrs.fr

Sauf mention contraire, la séance sera filmée pour une mise en ligne sur le site du programme ESCoM-AAR.

« Ecrire l’exil » I La Fabrique de l’histoire – France Culture, 22 mai 2014

« Ecrire l’exil »,  4e élement d’une série consacrée par « La fabrique de l’histoire  » aux exils, avec la participation d’Alexis Nuselovici (Nouss)

A réécouter en cliquant sur l’image

Cliquez sur l'image pour accéder à l'émission
Cliquez sur l’image pour accéder à l’émission