Archives par mot-clé : représentations

L’objet de la migration : La construction de la figure de l’exilé par les objets dans l’espace narratif. 21 novembre 2016 (INALCO)

Michael Johansson "Packa Pappas Kappsäck" 2006
Michael Johansson « Packa Pappas Kappsäck » 2006

L’objet de la migration  : 

La construction de la figure de l’exilé par les objets dans l’espace narratif.

21 novembre 2016 I 09h30-20h

Salons d’honneur, salles des plaques et salle 131, Inalco pôle recherche, 2, rue de Lille 75007 Paris

(M° Palais Royal, Saint Germain des Prés, rue du Bac/  Bus 24, 27, 39, 68, 69, 95 / R.E.R C – station Musée d’Orsay)

Entrée libre

Argumentaire

Dans Pnine (1957), Nabokov présente son héros éponyme, un russe émigré, fasciné par les objets de la modernité occidentale, sa maladresse signifiant sa condition d’étranger. Dans les pages finales du roman, le seul bien auquel il tient est mis en danger par un objet « bipède » significativement aigu et lourd, leur collusion incarnant les affects engagés par une situation singulière, celle de l’exil. A la précieuse coupe de Pnine répondent en écho le bol à raser de Sender Roth (Philip Roth, Patrimoine, une histoire vraie, 1992), la valise de Sergueï Dovlatov (La valise, 1984), le fauteuil d’Hélène Cixous (Les Rêveries de la femme sauvage, 2000), le costume de Mohammed Saleh (Alaa El Aswany, Chicago, 2007), le sac vert olive de Velibor Colić (Manuel d’exil, 2016), bien d’autres encore entrelaçant expériences personnelles et espaces fictionnels dans un topos de l’exil à la fois pérenne et réactualisé.

Continuer la lecture de L’objet de la migration : La construction de la figure de l’exilé par les objets dans l’espace narratif. 21 novembre 2016 (INALCO)

Programme 2016-2017

NON-LIEUX DE L’EXIL 

 Le programme 2016-2017. Chaque rencontre fera l’objet d’une annonce spécifique.

Pour leur 6 ème année de travaux , les Non-lieux de l’exil changent de forme (*) : les rencontres mensuelles alterneront des séances du séminaire EHESS/IRIS  « Non-lieux de l’exil » (coordonné par A. Galitzine-Loumpet, Ch. Makaremi, E. Vilela, Ch. Vollaire, avec la collaboration de Philippe Bazin pour le cycle Esthétique & Politique : le 1er jeudi de chaque mois, 17-20h) avec des journées d’étude (deux d’ores et déjà prévues en novembre 2016 et avril 2017) et des rencontres à l’invitation de programmes ou de cycles de conférences (en bleu). D’autres initiatives viendront se joindre à cette trame.

12 octobre 2016 : participation à la table-ronde « L’exil en récit » Rencontres du Cinéma documentaire, 16-18h, Cinéma le Méliès, Montreuil

19 octobre 2016 : Exil et expulsions. Présentation de l’ouvrage « Le manifeste des expulsés » (Presses universitaires François Rabelais 2016) par son auteure, Clara Lecadet.  Discutants : Stefan Le Courant (IIAC-LAUM, EHESS) et Nicolas Jaoul (IRIS, CNRS-EHESS)  (16-19h  salles CNRS 640 noyau A, bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris)

21 novembre 2016 :  « L’objet de la migration. La construction de la figure de l’exilé par les objets dans l’espace narratif.« Journée d’étude conjointe NLE / MIGROBJETS (INALCO) en partenariat avec le programme Migrant’scènes (Cimade). (10h-21h : Inalco Pôle recherche, 2 rue de Lille 75007 Paris).  Programme complet ici

1er décembre 2016 :  Esthétique et politique (1), Séminaire Non-lieux de l’exil  EHESS / IRIS (17 h à 20 h – salle 587, bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris), La question du cinéma, avec Claire Angelini (Réalisatrice et artiste), Patrice Chagnard (Réalisateur), Léda Mansour (Chaire Dialogue des cultures, Université de Paris I). Introduction :  Christiane Vollaire.

6 décembre 2016 : participation au cycle Grands Paris cosmopolites (F. Meadows / S. Cousin)  séance ‘(Im)mobile’ Cité de l’architecture et du patrimoine, (18h30 – 20H30 . 7, Avenue Albert De Mun 75016 Paris). 

5 janvier 2017Esthétique et politique (2) Séminaire Non-lieux de l’exil  EHESS / IRIS (17 h à 20 h – salle 3, bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris), La question de l’exposition. Avec : Elise Atangana (Commissaire d’exposition), Wiame Haddad (Photographe), Dominique Malaquais (Politiste et historienne de l’art, CRNS-IMAF), Philippe Zourgane (Architecte, ENSA Val de Seine). Introduction : Alexandra Galitzine-Loumpet

2 février 2017 :  Esthétique et politique (3séminaire Non-lieux de l’exil  EHESS / IRIS (17 h à 20 h – salle 3, bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris), La question de la photographie.  

Avec Joerg Bader (Responsable du Centre de la Photographie de Genève),  Marianna Capuano (Photographe),   Sébastien Fevry (Historien, Université de Louvain),  Anne-Marie Filaire (Photographe,  Enseignante à l’Institut d’études politiques de Paris, Sciences Po). Introduction : Philippe Bazin

24 février 2017 – Les réfugiés, entre urgence du soin et suspension politique. Paris-Diderot, USPC, Comede. Participation au colloque

2 mars 2017 Murs (1) – Séparations et politiques de l’asymétrie, Séminaire Non-lieux de l’exil  EHESS / IRIS (17 h à 20 h – salle 587, bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris), présentation du séminaire ici 

avec : Damien Simonneau (Sciences-po Bordeaux)  Le spectacle politique du territoire muré. Mobilisations pro-murs en Israël et en Arizona & Stéphanie Latte Abdallah (CNRS) Séparation et occupation en Palestine/Israël

18 mars 2017 : Décamper, Le bateau feu- scène nationale de Dunkerque, participation aux tables-rondes 

25-26 mars 2017 : La création encampée, séminaire  soutenu par la MESHS , les laboratoires GERiiCO et TVES (Lille 3) et les associations  La Cimade, le Channel – scène nationale, les 4 écluses, Attacafa, Fragiles les bulles. Le Channel – Scène nationale, Calais, participation aux tables-rondes  (coord. Emilie Da Lage,  GERiiCO)

Avril (date à préciser) : Se représenter les exilé.e.s, Projections, identifications, transferts, après-midi d’étude coordonnée par Laure Wolmark

4 mai 2017Murs (2) – Murs, corps et art. Séminaire Non-lieux de l’exil  EHESS / IRIS (17 h à 20 h – salle 587, bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris), présentation du séminaire ici 

avec : Eugenia Vilela (philosophe, Université de Porto) & Né Barros (chorégraphe)

5 mai 2017Objets de la migration, objets en exil : statuts, usages, devenirs. Journée d’étude internationale (Paris Ouest Nanterre). En partenariat avec le Centre Espace et Ecriture et le programme Migrobjets (Inalco). Coord. Corinne Alexandre-Garner & Alexandra Galitzine-Loumpet

1er juin 2017 : Murs (3) –(Im)matérialité des murs, Séminaire Non-lieux de l’exil  EHESS / IRIS (17 h à 20 h – salle 587, bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris), présentation du séminaire ici 

avec : Anne-Laure Amhilat Szary (Université de Grenoble) Murs et frontières & Philippe Rekacevitz (University of Helsinki) Cartographie des murs

Cette année encore, les Non-lieux de l’exil participent au programme MIGROBJETS Circulation des objets de la culture matérielle des exilés dans les nouveaux médias et construction de la figure du migrant dans l’espace public. (INALCO) .

Le projet Displaced Objects continue ses activités et publications.

(*) Les travaux du programme de recherche « Non-lieux de l’exil » (fondé en 2011 par Alexandra Galitzine-Loumpet et Alexis Nuselovici (Nouss)) se poursuivent dorénavant en parallèle dans le cadre des activités de l’équipe « Non-lieux de l’exil » dirigée par Alexandra Galitzine-Loumpet depuis janvier 2016 en partenariat avec plusieurs institutions, programmes et réseaux, et dans le cadre de la chaire « Exil et migration » créée par Alexis Nouss au sein du Collège d’études mondiales (FMSH, Paris) à l’automne 2016.

 

Exils & camps. Rencontre du 04 mai 2016

Exils & camps

(c) Mahaut Lavoine, "407 camps"
(c) Mahaut Lavoine, « 407 camps »

16h à 18h30, salle 015 (rdc) 190 avenue de France 75013 Paris

Avec :

  • Mahaut Lavoine (artiste) –  407 camps  

Discutant : Philippe Bazin (Photographe, professeur ENSA Dijon)

Retours de Calais (restitution d’une mission)

  • Philippe Bazin –    Vider Calais
  • Alexandra Galitzine-Loumpet  – Décrire
  • Christiane Vollaire –  Entretiens

Discutante : Martine Devries (présidente Plateforme Service Migrants) 

Séance coordonnée par Philippe Bazin, Chowra Makaremi & Christiane Vollaire

Entrée libre

Présentation des intervenants :

Continuer la lecture de Exils & camps. Rencontre du 04 mai 2016

Objets en exil / Objects in exile. Exposition Glendon College – York University

Objets en l’exil. Glendon College

12801213_10101353934836341_4584924310802176476_n

Une version du principe d’exposition « Objets en l’exil » vient d’être réalisée par Aurelia Klimkiewicz, avec ses étudiants du programme de traductologie de l’Université York (Glendon College, Canada) : Dana Amarascu, Virginie Barrouillet, Yun Gao, Diego Pardo Quitian et Preet Shikha.

12798994_10101353934891231_4148663928869581133_n
 Le concept de l’exposition « Objets de l’exil » est le fruit d’un travail commun mené par Boris Chukhovich, Alexandra Loumpet-Galitzine  et Alexis Nouss  en 2009 dans le cadre du programme POexil (Université de Montréal) .

La Langue matérielle de l’exil (2). 01 avril 2016.

Plusieurs séances du programme travailleront cette thématique en 2016.

(c) Chowra Makaremi
(c) Chowra Makaremi

La seconde rencontre aura lieu vendredi 01 avril 2016 de 14 à 17hsalle 640 (190 av.  de France, 75013 Paris) en collaboration avec l’Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (IRIS – EHESS/CNRS). Elle s’articulera autour des enjeux et dispositifs de représentation de l’expérience de l’exil.

Avec :

  • Daniele Manno & Celestin de Meeûs   : Le musée éphèmère de l’exil (MEDEX-Museum, Bruxelles)
  • Chowra Makaremi (IRIS/ EHESS-CNRS): Objets-témoins, objets-archives
  • Brigitte Natanson (Université d’Orléans)  : Déclencher et porter les récits: de la fonction de quelques objets d’exils dans le Rio de la Plata

Discutantes : Alexandra Galitzine-Loumpet & Marie Lelardoux

Coordination : Alexandra Galitzine-L oumpet (CESSMA & NLE)Chowra Makaremi (IRIS EHESS/CNRS & NLE), Brigitte Natanson (Université d’Orléans & NLE)
2016-04-01_NLE_affiche_V7

Présentation des intervenants :

Continuer la lecture de La Langue matérielle de l’exil (2). 01 avril 2016.

Le camp de Norrent Fontes (second retour). Phillipe Bazin

Le photographe Philippe Bazin a réalisé  un travail dans les camps de Norrent-Fontes, Calais et la Grande Synthe, fin février 2016.

fd82637d-6125-4034-bbf6-64d8e8024b53 - Copie

 

Ces oeuvres seront publiées progressivement. Certaines sont déjà en ligne sur son site  : http://www.philippebazin.fr/, rubrique Documents critiques.

 

Nouvelles esthétiques exiliques. 25 janvier 2016

Nouvelles esthétiques exiliques. 25 janvier 2016

extrait de ""Vivre et mourir à Samarkand", d'Umida Akhmedova
extrait de «  »Vivre et mourir à Samarkand », d’Umida Akhmedova

14h-15h30, salle 638, immeuble France, 190 avenue de France 75013 Paris

Avec Eugenia Villela (Université de Porto) empéchée & Boris Chukhovich (Université de Montréal)

Entrée libre

Cette rencontre sera suivie d’une réunion de l’équipe (non publique)

CHUKHOVICH Boris est historien de l’art, conservateur de musée et commissaire d’exposition. Après avoir soutenu sa thèse en sociologie de l’art (Institut d’études sur les arts à Tachkent – Université de Saint-Pétersbourg, 1992), il a travaillé en tant que chercheur adjoint, puis directeur d’études au département de sociologie de l’art (Institut d’études sur les arts, Académie des beaux-arts de l’Ouzbékistan). En 1998, il a immigré au Canada, en 2000 il a fait un stage de recherche postdoctoral à la Maison des sciences de l’Homme à Paris, puis, en 2002, un stage postdoctoral à l’UQAM, dans l’équipe de recherche “Le Soi et l’autre”. En 2003-2005, il est boursier du Conseil des arts du Canada et réalise le projet virtuel “Musée d’art centre-asiatique”.  Il a été conservateur-résident au Musée d’art contemporain de Montréal, chercheur associé à la Chaire de recherche du Canada en esthétique et poétique et à différents centres de recherche, notamment le Centre de recherche sur l’intermédialité (CRI, Université de Montréal) et le Laboratoire de muséologie et d’ingénierie de la culture (LAMIC, Université Laval) et récemment au département d’Anthropologie (UdM). Depuis 2003, il est membre permanent du groupe de recherche Poexil (Université de Montréal). En tant que conservateur, il a réalisé nombreux projets d’exposition dont notamment “Lingua franca-frank-tili” (Biennale de Venise, 2011), STILLS (Bichkek, Almaty, Douchanbé, 2009-2010), “Retour de Métaphore” (Biennale de Montréal, 2007), “Après Babel” (Université d’Ottawa, 2004).

VILELA Eugénia  est professeur au Département de philosophie de la Faculté de lettres de l’Université de Porto (Portugal), docteur en philosophie de l’Université de Porto, et directrice du groupe de recherche Esthétique, Politique et Art de l’Institut de Philosophie. Auteur de conférences et textes dans le domaine de la Philosophie et des Arts, elle a publié, parmi d’autres textes dans des œuvres collectives, les livres “Du corps équivoque” (1998) et “Silences Tangibles. Corps, résistance et témoignage dans les espaces contemporains d’abandon” (2010). Son travail se développe dans l’espace d’intersection entre l’esthétique, la philosophie politique contemporaine et l’art.