Assignations spatiales / Confinement humanitaire – journées d’étude 16-17 juin 2022, Nice

Non-lieux de l’exil participe aux journées d’étude  Assignations spatiales organisées par  l’Association Française des Anthropologues (AFA)  en partenariat  avec l’axe 1 du LAPCOS (UPR 7278 Université côte d’Azur) et dans le cadre des activités de la MSHS Sud-Est (axe 4)

 

Programme :

Jeudi 16 juin 2022

Rencontres avec des associations de soutien aux exilé.e.s à Vintimille, co-production de cartes sensibles. Inscription à l’adresse-mail : afa.vintimille@gmail.com 

14h – Introduction et présentation du projet « Antenne sud » de l’AFA par Laurent Sébastien Fournier (anthropologue, Université Côte d’Azur)

15h – Présentation de travaux des membres de l’axe 1 du LAPCOS (anthropologie, psychanalyse, histoire de l’art), dont la thématique générale est « Territoires et environnements : approches plurivoques de l’habiter »

• Agnès Jeanjean (anthropologue, Université Côte d’Azur) : Habiter les restes

• Frédéric Vinot (psychanalyste, Université Côte d’Azur) : De la production sociale à la production psychique de l’espace

• Philippe Hameau (anthropologue, Université Côte d’Azur) : Les graffiti en milieu carcéral : entre l’individuel et le collectif

17-20h – Présentation du web-documentaire « Des aires » de Gaëlla Loiseau (docteure en sociologie, présidente de l’ARCE Bistrot des ethnologues de Montpellier), puis débat avec l’auteure.

Vendredi 17 juin 2022

9h – Ouverture et introduction à la journée par Barbara Morovich (anthropologue, présidente de l’AFA, ENSAS-Université de Strasbourg), Estelle Miramond (sociologue, LCSP/Université Paris
Cité, AFA) et Simone di Cecco (sociologue, URMIS/UPC)

9h30- 11h I PANEL 1. Les régimes juridiques du confinement humanitaire
Modération : Serge Slama (juriste, CRJ/Université de Grenoble-Alpes)
• Karine Parrot (juriste, LEJEP/Université de Cergy-Pontoise) : Construire les vulnérables par le droit. Assignations spatiales des demandeurs d’asile en France
• Leila Drif (anthropologue, EHESS) : En deçà du droit : le Liban, pays-refuge et confinement humanitaire pour les réfugiés syriens

11h-12h30 I PANEL 2. Le confinement humanitaire comme fabrique des rapports de pouvoir
Modération : Bénédicte Michalon (géographe, Passages/Université Bordeaux, ICM)

• Simone di Cecco (sociologue, URMIS/UPC) : L’asile confiné. Logistique, surveillance et minorisation dans le système d’accueil des personnes demandeuses d’asile en Italie

• Mansha Mizra (ergothérapeute, AHS/University of Illinois Chicago) : Asylum detention and refugee camps. Reflections on the intersections between disability and humanitarian confinement

Déjeuner : Présentation du Journal des Anthropologues par les membres du comité de rédaction Vente d’anciens numéros du journal à prix réduit

14h-15h30 I PANEL 3. Légalité et (il)légitimé d’un enfermement « protecteur »
Modération : Fatiha Kaouès (anthropologue, GSRL/EPHE, AFA)

• Chowra Makaremi (anthropologue, IRIS/EHESS) : Le combat juridique, une résistance paradoxale

• Estelle Miramond (sociologue, LCSP/UPC, AFA) : Contourner une aide indésirable. Évitements et évasions des centres de réhabilitation pour victimes de traite thaïlandais.

15h45-17h30 I PANEL 4. Table-ronde. Expériences de confinement humanitaire et de post-confinement : récits croisés des personnes exilées et des organisations
Modération : Alexandra Galitzine Loumpet (anthropologue, CESSMA-UPC, ICM, Non-lieux de l’exil, AFA)

Collectif des étudiants exilés de Galois et leurs amis, représenté par un étudiant exilé membre du Collectif et Judith Hayem (anthropologue, Clersé, Université de Lille, AFA)
Charlotte Rouault (documentariste sonore, réalisatrice de Corps Étrangers)
Maurizio Marmo (Président de Caritas Intemelia)
Wenjing Guo (anthropologue, CESSMA/UPC, association Aurore, AFA)

17h30 I Conclusion par Bernard Hours (anthropologue, CESSMA/UPC, AFA)

18h I ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L’ASSOCIATION FRANÇAISE DES ANTHROPOLOGUES


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.