Archives par mot-clé : Albanie

Rencontre du 07 décembre 2011 « Autour de Au-dessus de la plaine ». Claire Gatineau, Dominique Dolmieu, Eugenia Vilela.

 Claire Gatineau « Autour de Au-dessus de la plaine »

Je parlerai de ma pièce « Au-dessus de la plaine », qui croise deux voyages, l’un qui va de l’extérieur de l’Europe vers l’intérieur, et l’autre qui, à rebours, va de l’intérieur vers l’extérieur. Je parlerai de l’écriture, comme un lieu qui permet de lier un événement collectif, les déplacements humains à travers différents espaces, à l’intime de celui qui écrit. Je parlerai de l’écriture comme un lieu qui permet de rapprocher, faire des liens entre différentes époques, de l’Antiquité grecque, à certains temps de l’histoire des frontières européennes jusqu’au 21ème siècle. Comment à travers ces temps et ces mouvements se dessine la silhouette du demandeur d’asile, du Suppliant.

Projection d’un film en plan fixe, avec choeur albanais

Discutants : Dominique Dolmieu et Eugenia Vilela (empêchée) / Guldem Durmaz

Bio-bibliographies

DOLMIEU Dominique est metteur en scène et artiste associé à la Maison d’Europe et d’Orient (MEO), centre culturel européen, indépendant et solidaire, basé à Paris, qui regroupe notamment le réseau européen de traduction théâtrale Eurodram, les éditions l’Espace d’un instant et le Théâtre national de Syldavie. Il a notamment participé à l’élaboration de différentes anthologies sur le théâtre dans les Balkans, la Turquie et le Caucase. Il est également à l’origine du projet collectif international et itinérant des Petits/Petits en Europe orientale, ainsi que des festivals du Printemps de Paris et de l’Europe des Théâtres. Les activités de la MEO lui ont permis de présenter de nombreuses productions dans une vingtaine de pays, principalement en Europe orientale. Après Cette chose-là du bulgare Hristo Boytchev, il prépare la création du Démon de Debarmaalo du macédonien Goran Stefanovski, au Théâtre de l’Opprimé à Paris puis au Théâtre Roustavéli de Tbilissi.

GATINEAU Claire  est auteur et metteur en scène, fondatrice de la compagnie  En marche  en 1998. Elle écrit et met en scène des spectacles dans des théâtres bruxellois: le théâtre de L’L (1998 à 2001), le Centre Culturel Jacques Franck (2003-2004) et le théâtre de la Balsamine (2007-2011). Elle y monte En marche, suite (…)  (2000),  André, Andréas  (2001), La question humaine (2002), La femme à barbe bleue  (2004), Anila et moi  (2006) et La flûte enchantée  (2008). Elle collabore depuis 2008 avec le comédien japonais Fujio Ishimaru et la compagnie de théâtre pour enfants « L’EVNI » et avec qui elle crée en 2008  Hana-bi silencieux  et prépare un nouveau spectacle Maurice Toppack a disparu . Ses textes André, Andréas , La femme à barbe bleue , Les pieds nus  et  Je suis à la maison  sont publiés aux éditions Lansman dans le recueil  D’Andréas à la maison (2011).  Au-dessus de la plaine est édité en France à  « L’espace d’un instant » en 2006. Elle travaille aussi comme pédagogue avec L’L, le centre culturel Jacques Franck, Pierre de Lune, le CDWEJ et le théâtre de la montagne Magique, en compagnie d’enfants et d’adultes.

VILELA Eugénia  est professeur au Département de philosophie de la Faculté de lettres de l’Université de Porto (Portugal), docteur en philosophie de l’Université de Porto, et directrice du groupe de recherche Esthétique, Politique et Art de l’Institut de Philosophie. Auteur de conférences et textes dans le domaine de la Philosophie et des Arts, a publié, parmi d’autres textes dans des œuvres collectives, les livres Du corps équivoque (1998) et Silences Tangibles. Corps, résistance et témoignage dans les espaces contemporains d’abandon (2010). Son travail se développe dans l’espace d’intersection entre l’esthétique, la philosophie politique contemporaine et l’art.