Archives par mot-clé : migration

De ligne en ligne # 20 – BPI / Displaced Objects

 De ligne en ligne # 20 &  Displaced Objects

 

Un cahier central de 5 pages a été consacré par le magazine De ligne en ligne  (numérique et imprimé) de la Bibliothèque publique d’information du Centre Georges Pompidou au projet Displaced Objects.

Le magazine est feuilletable ici  ou en cliquant sur l’image.

do bpi
Cliquer sur l’image pour accèder au magazine

Tous nos remerciements aux personnes qui l’ont rendu possible.

 

Atelier plurinlingue sur l’exil / Sara Greaves & Jean-Luc Di Stefano, association Ecrits et voix.

ATELIER D’ECRITURE PLURILINGUE sur L’EXIL

réalisé dans le cadre du colloque « Etudier l’exil » (1), samedi 23 mai 2015 (9h30-12h30) au MUCEM. Coordination : Sara Greaves (LERMA, AMU) et Jean-Luc Di Stefano (IDEC, AP-HM), association Ecrits et voix.

syrCet atelier a réuni des personnes de situations sociales et d’origines diverses, qui ont toutes une histoire personnelle ou familiale qui relève de l’exil. Les pays d’origine sont, entre autres : l’Algérie, l’Egypte, les Comores, le Salvador, l’Iraq, la Syrie, le Liban, Israël, l’Uruguay… Les textes écrits dans le cadre de cet exil sont destinés, dans leur fond et leur forme plurilingue, à faire passer quelque chose de l’expérience subjective de l’exil.

Nous remercions chaleureusement la CIMADE pour son soutien et son aide, Marie-Jeanne Vérot et Jean Robert de l’association Ecrits et voix, ainsi que tous les participants.

Plan de l’atelier / Méthodologie

 

Marionnettes et marionnettistes : Lecture en anglais puis en français d’un poème de Sujata Bhatt, poète née en 1956 à Ahmedabad, Inde, qui a quitté son pays à l’âge de 12 ans pour les Etats Unis, aujourd’hui domiciliée en Allemagne. Ce poème ne traite pas directement de l’exil :

Continuer la lecture de Atelier plurinlingue sur l’exil / Sara Greaves & Jean-Luc Di Stefano, association Ecrits et voix.

MIGROBJETS. Projet de recherche INALCO.

MIGROBJETS

Représentation et circulation des objets de la culture matérielle des exilés dans les nouveaux médias et construction de la figure du migrant dans l’espace public.

Projet financé par l‘INALCO dans le cadre de l’AAP Migrations & Altérités (mars 2016-mars 2018).

Coordination : Peter Stockinger (INALCO) & Alexandra Galitzine-Loumpet (CESSMA / NON-LIEUX DE L’EXIL)

Carnet de recherche : http://migrobjets.hypotheses.org/

Les Non-lieux de l’exil participent au programme Migrobjets. Ce projet réunit également des chercheurs du PLIDAM (INALCO), du CESSMA (UMR 245, IRD- Paris Diderot – INALCO), du LICIA (Université Catholique de l’Ouest) et propose une analyse multilingue et pluridisciplinaire des images d’objets des exilés diffusés sur internet (journaux en ligne, plateformes pour les migrants, blogs, reportages photographiques, réseaux sociaux) afin d’en mesurer les impacts en termes de construction des figures du migrant dans les pays de destination et de départ.

Continuer la lecture de MIGROBJETS. Projet de recherche INALCO.

Displaced Objects. Textes (2)

Vingt deux textes sont désormais publiés sur le site Displaced Objects et de nouveaux devraient paraitre sous peu.

L’objectif du projet intitulé Displaced Objects (D.O.), paraphrasant la désignation de Displaced Persons (D.P),  est de collecter de courts textes rendant compte d’objets singularisés par une expérience, celle de l’exil, et d’en constituer un corpus.

Textes publiés : 

  1. The Recipe Book / Gerden Jonker
  2. Les bâtons de manioc / Kidi Bebey
  3. Les juttis de ma mère / Cécile Ouhmani
  4. Le placenta / Elena Bonelli
  5. Le plat / Marina Gorboff
  6. Le roman français / Olivier
  7. La gourde et le ballot / Saskia Cousin
  8. Les gants / Marie Darrieussecq
  9. Le dictionnaire / Nada Abillama-Masson
  10. L’album / Kateryna Lobodenko
  11. La couverture / Alexandra Galitzine-Loumpet
  12. Le bois des épaves / Evelyne Ritaine
  13. The wall fragment / Elena Montanari
  14. La valise / Rachel Cohen
  15. Le feu / Christiane Vollaire
  16. La boite en cerisier / Emmanuel Guibert
  17. La couverture de cheval / Monique Selim
  18. La peluche / Elzbieta Neyman
  19. Le kanoun / Radia Lemoust
  20. Les pagnes / Sylvie Berbaum
  21. La jobbana / Dominique-Marie Godfard
  22. Le Smartphone / Laurent Bazin et Mohammed Djibril

Le principe est simple et ouvert à tous : choisir un objet (matériel, littéraire, cinématographique, artistique, muséal) et dérouler une expérience de l’exil. Le projet est ouvert toute l’année 2016. Le principe est simple et ouvert à tous.

Continuer la lecture de Displaced Objects. Textes (2)

Présentation « La condition de l’exilé », 11 janvier 2015, 19h30

27351100031600MTschann libraire et les Editions de la Maison des sciences de l’homme
sont heureux de vous inviter  à la soirée de présentation

du dernier livre d’Alexis Nouss,

Inaugurant une nouvelle méthode en sciences sociales à propos du sujet en migration, l’auteur, Alexis Nouss, propose une grille politique pour tenter de comprendre  les crises migratoires de notre actualité. C’est à adopter la perspective subjective du sujet en déplacement que s’emploie l’auteur. L’exil représente d’abord la prise en compte de l’histoire de l’individu, détaché de toute appartenance à un groupe. Maryse Emel mettra en avant les sources littéraires choisies par l’auteur et leurs sens par rapport à la définition de l’exil.

Avec
Alexis NOUSS,
Professeur de littérature générale et comparée à l’université d’Aix-Marseille, co-responsable de l’initiative de recherche “Non-Lieux de l’exil” au Collège d’études mondiales de la FMSH

Maryse EMEL,
Professeure de philosophie, chargée de mission au rectorat de Créteil

Lundi 11 janvier 2016 à 19h30, Tschann Librairie, 125 bd du Montparnasse • 75006 Paris / 01 43 35 42 05, Réservation conseillée : fernando@tschann.fr

Cycle Migrations, Inalco – Séance du 06 juin 2016 en partenariat avec les NLE

Cycle Migrations, proposé par l’INALCO

Coordonné par Marie-Caroline Saglio-Yatzimirsky (Inalco, PU Anthropologie de l’Inde).

du 30 novembre 2015 au 06 juin 2016

L’Inalco, fort de sa communauté d’enseignants chercheurs spécialistes de l’Afrique, de l’Asie, du Moyen Orient et de la Méditerranée, de l’Eurasie et de l’Europe centrale et orientale, enfin des Amériques, apporte son expertise unique et sa connaissance des langues et du terrain à l’analyse des migrations, pour faire entendre la voix de ceux qui vivent l’exil (…)

Plus d’informations et programme détaillé des séances sur le site de l’INALCO  ici.

La séance conclusive « Exposer l’exil – une mise en miroir », proposée par Marie-Caroline Saglio-Yatzimirsky et Alexandra Galitzine Loumpet (Non-lieux de l’exil) se tiendra le 06 juin 2016 en partenariat avec la BPI Centre Georges Pompidou.

« La condition de l’exilé. » Présentation au Comptoir des Presses, 25 novembre 2015

Le migrant est d’abord un exilé
Autour de La Condition de l’exilé, d’Alexis Nouss. Editions de la MSH, coll. Interventions, 2015.

Mercredi 25 novembre 2015 à 19h

Le Comptoir des Presses

86, rue Claude Bernard

75005 Paris, Paris (75)

Rencontre avec Alexis Nouss et Michel Zumkir

Immigré, émigré, réfugié, déplacé, etc. quel que soit l’épithète dont est gratifié l’homme en mouvement, celui-ci est d’abord pour Alexis Nouss un exilé qui doit être en mesure de bénéficier d’un droit d’exil « similaire aux droits de la personne ». L’exil représente le noyau commun à tous les phénomènes de mobilité contrainte. L’exilé n’abandonne rien et n’oublie rien de son passé. Pour faire tenir ensemble ces deux pôles, le recours à la narration, roman, journal intime, film, est nécessaire pour dire sans les réduire les tensions entre ces deux lieux. Cette expérience, partagée aussi par les intervenants, formera le cœur de l’entretien.

En présence de : 

• Alexis Nouss, professeur de littérature générale et comparée à l’université d’Aix-Marseille, co-responsable de l’initiative de recherche “Non-Lieux de l’exil” au Collège d’études mondiales de la FMSH, 

• Michel Zumkir, directeur du service de diffusion à la FMSH, écrivain et critique, a codirigé le groupe de travail étrangers/immigrés à la Ligue des droits de l’homme de 2008 à 2011.