Archives par mot-clé : représentations

Exils & camps. Rencontre du 04 mai 2016

Exils & camps

(c) Mahaut Lavoine, "407 camps"
(c) Mahaut Lavoine, « 407 camps »

16h à 18h30, salle 015 (rdc) 190 avenue de France 75013 Paris

Avec :

  • Mahaut Lavoine (artiste) –  407 camps  

Discutant : Philippe Bazin (Photographe, professeur ENSA Dijon)

Retours de Calais (restitution d’une mission)

  • Philippe Bazin –    Vider Calais
  • Alexandra Galitzine-Loumpet  – Décrire
  • Christiane Vollaire –  Entretiens

Discutante : Martine Devries (présidente Plateforme Service Migrants) 

Séance coordonnée par Philippe Bazin, Chowra Makaremi & Christiane Vollaire

Entrée libre

Présentation des intervenants :

Continuer la lecture de Exils & camps. Rencontre du 04 mai 2016

Objets en exil / Objects in exile. Exposition Glendon College – York University

Objets en l’exil. Glendon College

12801213_10101353934836341_4584924310802176476_n

Une version du principe d’exposition « Objets en l’exil » vient d’être réalisée par Aurelia Klimkiewicz, avec ses étudiants du programme de traductologie de l’Université York (Glendon College, Canada) : Dana Amarascu, Virginie Barrouillet, Yun Gao, Diego Pardo Quitian et Preet Shikha.

12798994_10101353934891231_4148663928869581133_n
 Le concept de l’exposition « Objets de l’exil » est le fruit d’un travail commun mené par Boris Chukhovich, Alexandra Loumpet-Galitzine  et Alexis Nouss  en 2009 dans le cadre du programme POexil (Université de Montréal) .

La Langue matérielle de l’exil (2). 01 avril 2016.

Plusieurs séances du programme travailleront cette thématique en 2016.

(c) Chowra Makaremi
(c) Chowra Makaremi

La seconde rencontre aura lieu vendredi 01 avril 2016 de 14 à 17hsalle 640 (190 av.  de France, 75013 Paris) en collaboration avec l’Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (IRIS – EHESS/CNRS). Elle s’articulera autour des enjeux et dispositifs de représentation de l’expérience de l’exil.

Avec :

  • Daniele Manno & Celestin de Meeûs   : Le musée éphèmère de l’exil (MEDEX-Museum, Bruxelles)
  • Chowra Makaremi (IRIS/ EHESS-CNRS): Objets-témoins, objets-archives
  • Brigitte Natanson (Université d’Orléans)  : Déclencher et porter les récits: de la fonction de quelques objets d’exils dans le Rio de la Plata

Discutantes : Alexandra Galitzine-Loumpet & Marie Lelardoux

Coordination : Alexandra Galitzine-L oumpet (CESSMA & NLE)Chowra Makaremi (IRIS EHESS/CNRS & NLE), Brigitte Natanson (Université d’Orléans & NLE)
2016-04-01_NLE_affiche_V7

Présentation des intervenants :

Continuer la lecture de La Langue matérielle de l’exil (2). 01 avril 2016.

Le camp de Norrent Fontes (second retour). Phillipe Bazin

Le photographe Philippe Bazin a réalisé  un travail dans les camps de Norrent-Fontes, Calais et la Grande Synthe, fin février 2016.

fd82637d-6125-4034-bbf6-64d8e8024b53 - Copie

 

Ces oeuvres seront publiées progressivement. Certaines sont déjà en ligne sur son site  : http://www.philippebazin.fr/, rubrique Documents critiques.

 

Nouvelles esthétiques exiliques. 25 janvier 2016

Nouvelles esthétiques exiliques. 25 janvier 2016

extrait de ""Vivre et mourir à Samarkand", d'Umida Akhmedova
extrait de «  »Vivre et mourir à Samarkand », d’Umida Akhmedova

14h-15h30, salle 638, immeuble France, 190 avenue de France 75013 Paris

Avec Eugenia Villela (Université de Porto) empéchée & Boris Chukhovich (Université de Montréal)

Entrée libre

Cette rencontre sera suivie d’une réunion de l’équipe (non publique)

CHUKHOVICH Boris est historien de l’art, conservateur de musée et commissaire d’exposition. Après avoir soutenu sa thèse en sociologie de l’art (Institut d’études sur les arts à Tachkent – Université de Saint-Pétersbourg, 1992), il a travaillé en tant que chercheur adjoint, puis directeur d’études au département de sociologie de l’art (Institut d’études sur les arts, Académie des beaux-arts de l’Ouzbékistan). En 1998, il a immigré au Canada, en 2000 il a fait un stage de recherche postdoctoral à la Maison des sciences de l’Homme à Paris, puis, en 2002, un stage postdoctoral à l’UQAM, dans l’équipe de recherche “Le Soi et l’autre”. En 2003-2005, il est boursier du Conseil des arts du Canada et réalise le projet virtuel “Musée d’art centre-asiatique”.  Il a été conservateur-résident au Musée d’art contemporain de Montréal, chercheur associé à la Chaire de recherche du Canada en esthétique et poétique et à différents centres de recherche, notamment le Centre de recherche sur l’intermédialité (CRI, Université de Montréal) et le Laboratoire de muséologie et d’ingénierie de la culture (LAMIC, Université Laval) et récemment au département d’Anthropologie (UdM). Depuis 2003, il est membre permanent du groupe de recherche Poexil (Université de Montréal). En tant que conservateur, il a réalisé nombreux projets d’exposition dont notamment “Lingua franca-frank-tili” (Biennale de Venise, 2011), STILLS (Bichkek, Almaty, Douchanbé, 2009-2010), “Retour de Métaphore” (Biennale de Montréal, 2007), “Après Babel” (Université d’Ottawa, 2004).

VILELA Eugénia  est professeur au Département de philosophie de la Faculté de lettres de l’Université de Porto (Portugal), docteur en philosophie de l’Université de Porto, et directrice du groupe de recherche Esthétique, Politique et Art de l’Institut de Philosophie. Auteur de conférences et textes dans le domaine de la Philosophie et des Arts, elle a publié, parmi d’autres textes dans des œuvres collectives, les livres “Du corps équivoque” (1998) et “Silences Tangibles. Corps, résistance et témoignage dans les espaces contemporains d’abandon” (2010). Son travail se développe dans l’espace d’intersection entre l’esthétique, la philosophie politique contemporaine et l’art.

Cycle Migrations, Inalco – Séance du 06 juin 2016 en partenariat avec les NLE

Cycle Migrations, proposé par l’INALCO

Coordonné par Marie-Caroline Saglio-Yatzimirsky (Inalco, PU Anthropologie de l’Inde).

du 30 novembre 2015 au 06 juin 2016

L’Inalco, fort de sa communauté d’enseignants chercheurs spécialistes de l’Afrique, de l’Asie, du Moyen Orient et de la Méditerranée, de l’Eurasie et de l’Europe centrale et orientale, enfin des Amériques, apporte son expertise unique et sa connaissance des langues et du terrain à l’analyse des migrations, pour faire entendre la voix de ceux qui vivent l’exil (…)

Plus d’informations et programme détaillé des séances sur le site de l’INALCO  ici.

La séance conclusive « Exposer l’exil – une mise en miroir », proposée par Marie-Caroline Saglio-Yatzimirsky et Alexandra Galitzine Loumpet (Non-lieux de l’exil) se tiendra le 06 juin 2016 en partenariat avec la BPI Centre Georges Pompidou.

Eprouver l’interculturalité, colloque-atelier 19-20 nov. 2015

eprouverUn colloque organisé par Hélène Hatzfeld et le GIS IPAPIC avec le soutien du Ministère de la Culture, évoquera, les 19 et 20 novembre 2015, les enjeux de la patrimonialisation des migrations ou des frontières et les acteurs de celles ci.

La singularité du colloque tient, aussi, en plus de la qualité des intervenants, à la forme en session-ateliers ouvrant à une large plage de débats.

Non-lieux de l’exil y sera représenté par Alexandra Galitzine-Loumpet qui interviendra dans l’atelier « Exposer les frontières » , jeudi 19 novembre de 16h30 à 18h.

Programme complet ici 

Continuer la lecture de Eprouver l’interculturalité, colloque-atelier 19-20 nov. 2015