Archives de catégorie : Rencontres 2013-2014

Mise en ligne. Colloque « Figurer l’exil » 14-15 mars 2014

Mise en ligne, grâce au toujours remarquable travail de l’ESCOM-AAR, des captations du colloque « Figurer l’exil », coordonné par A. Galitzine-Loumpet, Sara Guindani-Riquier et Alexis Nuselovici-Nouss.

Le colloque « Figurer l’exil » s’est tenu dans le très bel Hôtel de Lauzun, siège de l‘Institut d’Etudes avancées de Paris, les 14 et 15 mars 2014. Les captations ont été segmentées en plusieurs séquences.

VENDREDI 14 MARS 2014

1/ Eprouver (le rendu du vécu) 

Introduction : Gretty Mirdal (IEA-Paris) et Olivier Bouin (CEM)

Panel : Alexis Nuselovici, Christiane Vollaire, Sylvain George,

Cliquer sur l'image pour accéder à la vidéo
Cliquer sur l’image pour accéder à la vidéo

 

2/ Eprouver (le rendu du vécu) partie 2

Alain Brossat, Eugenia Vilela (communication lue par Evelyne Neuvelt)

erouver2
Cliquer sur l’image pour accéder à la vidéo

 

3/  Imaginer (les images et les formes)  partie 1

Sara Guindani-Riquier , Boris Chukhovich, Philippe Bazin

Cliquer sur l'image pour accéder à la vidéo
Cliquer sur l’image pour accéder à la vidéo

 

4/  Imaginer (les images et les formes)  partie 2

Sara Guindani-Riquier, Soko Phay-Vakalis, Sophie Ernst

Cliquer sur l'image pour accéder à la vidéo
Cliquer sur l’image pour accéder à la vidéo

 

5/ Table-ronde « Exils, migrations, mobilités dans l’oeuvre de Jochen-Gerz »

Octave Debary, Jochen Gerz, Gérard Wajcman

Cliquer sur l'image pour voir la vidéo
Cliquer sur l’image pour voir la vidéo

 

 

 

 

 

 

 

 

6/ « Chants de l’exil » Concert de Marlène Samoun

avec Marlène Samoun et Pascal Storch

samoun
Cliquer sur l’image pour voir la vidéo

 

 

 

 

 

 

 

 

SAMEDI 15 MARS 2014

7) Exposer (la scène  muséale et patrimoniale) partie 1

Alexandra Galitzine-Loumpet, Jordi Font Agulho, Xavier Roth

Cliquer sur l'image pour accéder à la vidéo
Cliquer sur l’image pour accéder à la vidéo

 

8) Exposer (la scène  muséale et patrimoniale) partie 2

Alexandra Galitzine-Loumpet, Anne-Marie Losconczy, Marta Craveri, Costanza Meli (traduction Sara Guindani-Riquier),  Fabienne Dorey, Isabelle Roussel

exposer4
Cliquer sur l’image pour accéder à la vidéo

 

9/ Mémorer (le temps et le souvenir) 

Gretty Mirdal, Céline Masson,  Lucie Campos

Cliquer sur l'image pour accéder à la vidéo
Cliquer sur l’image pour accéder à la vidéo

 

10) Table-ronde : « Témoigner de Lampedusa »

Alessia Capasso, Alexis Nuselovici (Nouss),  Michele Ciacciofera et François Koltès,

Cliquer sur l'image pour voir la vidéo.
Cliquer sur l’image pour voir la vidéo.

 

 

 

 

 

 

 

Figurer lexil affiche-A3-150

 

 

 

Mise en ligne, journée d’étude « Représenter l’exil : la mémoire, la trace ».

Mise en ligne, sur le site des Archives audiovisuelles de la recherche (AAR-ESCom)  que nous remercions une fois encore, de la journée d’étude « Représenter l’exil : la mémoire, la trace » , tenue le 12 juin 2014, en trois parties :

1) Alexis  NUSELOVICI (Nouss) , Professeur de littérature générale et comparée, Université d’Aix-Marseille, France ; Ana Paula  COUTINHO , Docteur en Littérature Comparée & professeur associé, Faculté de Lettres de l’Université de Porto, Portugal ; Victoria  PAZ, Collège Freudien de Paris, Université de Paris VIII, France

2) Alexis  NUSELOVICI (Nouss) , Professeur de littérature générale et comparée, Université d’Aix-Marseille, France ; Alexandra  GALITZINE-LOUMPET , Anthropologue, Responsable programme Afrique, FMSH, Paris, France ; Luba  JURGENSON , Maître de conférences, HDR, Paris-Sorbonne/CIRCE, Paris, France

3) Alexandra  GALITZINE-LOUMPET , Anthropologue, Responsable programme Afrique, FMSH, Paris, France ; Alain-Philippe  DURAND , Professor, Université d’Arizona, USA ; Ada  SAVIN , Professeure d’études américaines, Institut d’Etudes Culturelles et Internationales (IECI), Université de Versailles–Saint Quentin, France ; Anh Thuân  DOAN , Ecrivain, Paris, France ; Frieda  EKOTTO , Professor of Afroamerican and African Studies and Comparative Literature, University of Michigan Ann-Arbor, USA

Programme ici 

la mémoire

mise en ligne. Patrick Zachmann « Un voyage de mémoire et d’exil », séance du 15 mai 2014

La séance du séminaire « L’expérience de l’exil » autour de l’ouvrage de Patrick Zachmann est disponible en ligne  Archives audiovisuelles de la recherche (merci une fois encore).

zach2

Cette rencontre fut particulièrement belle et émouvante, d’une rive à l’autre des expériences de l’exil, autour du dernier ouvrage de Patrick Zachmann Mare Mater (Actes Sud 2013), et plus largement de son oeuvre, dont le documentaire « Un somalien à Paris » projeté à l’occasion en présence d’Abdirisaak, que nous remercions spécialement de sa présence et de son témoignage.

Les îles et l’exil. Retour sur le festival international du film insulaire 2014

IonTheodorescu Ovidius in exile
Ion Theodorescu-Sion « Ovidiu în exil » (1915)

Les îles et l’exil, sinon l’exil en ses îles, trament une longue histoire commune,  de bannissement en refuge.  Etape vers une terre désirée ou destination finale, les îles peuvent être miettes de pays ou Etats souverains. Elles n’en constituent pas moins,  de Chypre à Lampedusa, des Marquises à l’Irlande, des territoires singuliers, laboratoires où se condensent et s’inventent de communautés et nouvelles frontières, géographiques, socio-politiques et culturelles;  où s’accommodent des cohabitations entre insulaires anciens et néophytes, visiteurs et migrants en transit, désir de rester et obligation de partir. L’île est un espace d’où questionner le reste du monde, mais aussi le moyen d’interroger l’altérité et la localité. De penser la place en pensant l’écart et le passage.

Continuer la lecture de Les îles et l’exil. Retour sur le festival international du film insulaire 2014

Triple non-lieu au Canal de Sicile : 45 morts / Alexis Nuselovici (Nouss)

'Untitled' Malka N. (c)
‘Untitled’ Malka N. (c) 

 

 

Triple non-lieu au Canal de Sicile : 45 morts

Les 45 exilés morts débarqués mardi dernier, le 1er juillet, dans la petite ville sicilienne de Pozzallo bénéficiaient d’un triple non-lieu. Face à l’horreur des drames provoqués par la crise des migrations contemporaines, notamment en Europe, le non-lieu désigne une réalité propre à l’expérience exilique, à savoir une spatialité géographiquement localisée mais échappant au type d’assignation qui dans la culture des humains ferait d’un lieu un endroit habitable et habité; bref, le non-lieu est un nulle-part qui serait malgré tout quelque part.

Triple non-lieu que le lieu de leur mort. La mer, d’abord : une immensité sans signes ni repères, interdisant toute inscription individuelle, rendant impossible l’ancrage subjectif.

Continuer la lecture de Triple non-lieu au Canal de Sicile : 45 morts / Alexis Nuselovici (Nouss)

Alexis Nuselovici (Nouss)

Professeur de littérature générale et comparée
Université d’Aix-Marseille

More Posts - Website

Trois nouvelles publications sur HAL-SHS : B. Chukhovich, M. Cronin, M. Goldschmit

Trois nouvelles publications, mises en ligne le  25 juin 2014, qui viennent enrichir la série de working papers « Etudier l’exil » sur HAL-SHS Archives ouvertes.

Il s’agit de :

elseedparis13

« Le Street art : un genre exilique ? », par Boris CHUKHOVICH

Résumé : Les rapports entre exil et street art sont complexes. D’une part, les artistes de rue ressemblent aux migrants dont le nomadisme perpétuel caractérise le monde contemporain. D’autre part, le street art a ses propres raisons d’être qui ne coïncident pas toujours avec celles d’artistes exilés…plus

JamesJoyce– « Représenter l’exil : le sujet du non-exil », par Michael CRONIN

Résumé : Nous proposons une réévaluation de la thématique de l’exil en littérature, à partir d’une étude de l’une des nouvelles de James Joyce, une réévaluation qui renoncerait à la dramaturgie des ruptures brutales, des départs définitifs, propre à une certaine vision de l’exil exotique, pour regarder de plus près l’exil de proximité….plus 

393px-Memorial_Walter_Benjamin_Portbou_003« L’écriture de l’exil et l’hypothèse du Maranne (Kafka, Benjamin, Derrida et au-delà) », par Marc GOLDSCHMIT

Résumé : La représentation de l’exil n’efface pas sa douleur, mais initie un mouvement de retour sur soi du sujet. L’exil est en excès sur la représentation, il lui faut une écriture sans appui que nous recherchons ici à travers quatre ellipses… plus

Ces contributions passionnantes sont proposées en lien direct dans la rubrique « Publications de l’équipe » / Working papers en haut à droite du site, ou en suivant les liens surlignés à travers le site de la FMSH.

Huit contributions sont désormais disponibles, d’autres devraient être publiées prochainement. N’hésitez pas à les commenter.

Bonne lecture !

 

Littérature migrante et traduction. Colloque 18-20 juin 2014. Aix-en provence

tradcmigraDu 18 au 20 juin 2014, le CIELAM organise, avec le soutien de la Fédération de recherche LiTTT, et en partenariat avec le CAER, ECHANGES, IrASIA, la Fondation Maison des sciences de l’homme (Paris) (Programme « Non-Lieux de l’exil »), l’Université de Pise et l’Université d’Innsbruck, un colloque international intitulé « Littératures migrantes et traduction », qui propose de lancer une vaste réflexion sur la nature des littératures migrantes et les enjeux traductifs qu’elles suscitent :

programme complet :   Colloque Litterature migrante_Programme_

Maison de la Recherche
Batiment T1
29 avenue Robert Schuman
Aix-en-Provence

MERCREDI 18 JUIN