Archives de catégorie : Rencontres 2018-2019

Exil: interpréter, interagir. Programme 2018-2019

Exil: interpréter, interagir. Programme 2018-2019 

Pour sa huitième année consécutive, et dans le cadre d’un séminaire conjoint avec avec l’Institut  interdisciplinaire de recherche sur les enjeux sociaux (IRIS CNRS-EHESS) le programme Non-lieux de l’exil explore la thématique Exil : interpréter, interagir sous ses différents aspects et dans une perspective critique : interpréter, comment, avec quelles références, de quelle position ? interagir, sous quelles formes et registres, avec ou à la place ? Comme chaque année, séances en partenariats et participations à des manifestations extérieures sont susceptibles d’être ajoutées et des modifications apportées.  Toutes les rencontres ont lieu les mercredi de 17 à 20h, soit au 54 soit au 105 bd Raspail, sauf mention contraire. Chaque séance fera l’objet d’une annonce spécifique.

5 octobre 2018 – 4 novembre 2018 participation à l’exposition To be [defined] en collaboration avec le RIMA PROJECT et Valetta 2018 ·

12 décembre 2018 : Séance introductive : Interagir autour de l’exil  (salle M. & D. Lombard, 96 bd Raspail 75006 Paris )  avec : 

  • Saskia Cousin et des intervenants du programme Migrantour  (médiation)
  • Emilie Da Lage (genre)
  • Christiane Vollaire (représentation)

 Discutante : Elise Billiard-Pisani,  Modératrice : Alexandra Galitzine Loumpet 

9 janvier 2019 :  Interargir  dans les quartiers dits populaires,  (salle M. & D. Lombard, 96 bd Raspail 75006 Paris ), avec Madjid Messaoudène, Jessy Cormont et Zouina Meddourcoordination : Christiane Vollaire

14 janvier 2019 :  Interpréter, intérargir : dispositifs d’artistes, (salle 2, 105 bd Raspail 75006 Paris) avec Emmanuel Guillaud, Malik Nejmi, Guy  Woueté, artistes.  Discutante : Dominique Malaquais. Coordination : Alexandra Galitzine Loumpet

 13 février 2019 : Réinterpréter,  Subjectivités face à l’exil (lieu : EHESS,  salle M. & D. Lombard, 96 bd Raspail 75006 Paris). Autour de la parution du hors-série  Subjectivités de l’exil : Positions, réflexivités et imaginaires des acteurs, hors-série Journal des Anthropologues .

Coordination & modération : Marie-Caroline Saglio Yatzimirsky.  En partenariat avec  l’ANR LIMINAL

13 mars 2019 : interpréter/ interagir/ (co)construire les lieux de soin 
modération, coordination: Laure Wolmark, NLE, coordinatrice santé mentale au Comede.
 
10 avril 2019 :  Interpréter (lieu : EHESS, salle 7 105 bd Raspail 75006 Paris)  en construction
 
23-25 mai 2019 (hors EHESS) : Interpréter/interagir / Coproduire., les refuges éphèmères dans le cadre des manifestations  « La saveur de l’autre », Le Channel , scène nationale de Calais, en collaboration avec le programme européen Atlas of transition (coord. Emilie Da Lage) et l’ANR LIMINAL. programme en cours de finalisation
 
 12 juin  2019  – Interpréter, traduire l’exil – Can the exile speak ?
En partenariat avec avec  le programme  l’ANR LIMINAL ( lieu : EHESS,  salle 7, 105 bd Raspail 75006, 17h-20h)

Exil: interpréter, interagir. séance introductive / séminaire EHESS IRIS-NLE, 12 décembre 2018

Pour sa huitième année consécutive, dans le cadre d’un séminaire conjoint avec avec l’Institut  interdisciplinaire de recherche sur les enjeux sociaux (IRIS CNRS-EHESS) et avec différents partenaires renouvelés, le programme Non-lieux de l’exil explorera la thématique Exil : interpréter, interagir sous ses différents aspects et dans une perspective critique : interpréter, comment, avec quelles références, de quelle position ? interagir, sous quelles formes et à travers quels registres  d’actions ? Comment penser la co-action ou « l’agir-ensemble » proposé par Etienne Tassin, et partant, la place de l’engagement et des subjectivités, les façons de faire face à l’exil ?

Le programme général est en cours de finalisation.

La première séance « Interagir autour de l’exil » aura lieu le mercredi 12 décembre 2018, de 17 à 20h, salle M. & D. Lombard, 96 bd Raspail 75006 Paris. Elle évoquera, à partir d’exemples de projets et de réalisations, les thèmes suivants :  

  • Saskia Cousin – médiation : à propos du programme Migrantour
  • Emilie Da Lage –  genre
  • Christiane Vollaire – représentation

Discutante : Elise Billiard-Pisani (RIMA Project, Université de Malte) ; Modération : Alexandra Galitzine-Loumpet

Bandeau : Image de l’installation « Les morts ne sont pas morts » (2012-2014) de Malik Nejmi dans l’exposition To be [defined], oct. 2018, Spazju Kreattiv, Valetta, Malta (cl. AGL, oct. 2018)

Présentation des intervenantes : 

Continuer la lecture de Exil: interpréter, interagir. séance introductive / séminaire EHESS IRIS-NLE, 12 décembre 2018

To be [defined]. Exposition (5 oct. – 04 nov. 2018)

Premier rendez-vous des travaux des Non-lieux de l’exil en cette rentrée, l’exposition TO BE [DEFINED] (5 Octobre- 4 Novembre 2018) au Spazju Kreattiv, La Valette, Malte.

Le RIMA Project, avec lequel Non-lieux de l’exil entretient une collaboration est à l’origine de cette exposition qui prend place dans le programme Valetta 2018, Capitale européenne de la culture. C’est la seule qui traite des représentations de la migration et des résistances du sujet. (Curator : Virginia Monteforte / RIMA project, Cultural Advisor : Alexandra Galitzine-Loumpet.)

Avec la participation des artistes et poètes :  Moira Agius , Mario Badagliacca, Gilbert Calleja, Glen Calleja, Katel Delia , Mirna Danijan, Emmanuel Guillaud, Alberto Favaro, André Désiré Loutsono, Immanuel Mifsud, Nadja Mifsud, M. and Rubina Mohamed, Malik Nejmi, Aurélie Percevault, Guy Woueté, Hassan Yassin.

« To be [defined] aims at articulating two main concepts about displacement, migration and exile: definition and construction on one side and de-construction and resistance on the other one. (…) »Suite et informations sur l’exposition et les nombreuses manifestations associées (projections, conférences, catalogue) ici 

Conférence : Narrating exile: history and memory in displacement avec Marie-Caroline Saglio Yatzimirsky  (Inalco, Non-lieux de l’exil), Alessandro Triulzi (Archivio Memorie Migranti) and David Zammit (University of Malta), le 25 octobre.