Archives par mot-clé : identités multiples

Rentrée NLE : Présentation de l’ouvrage « Glossaire des mobilités culturelles ». 16 octobre 2014, 17h-19h

La séance de rentrée aura lieu le 16 octobre 2014, de 17h à 19h, salle Vernant (Le France, noyau B, 8e étage) autour de la présentation de l’ouvrage “Glossaire des mobilités culturelles” (Bernd & Dei-Cas eds, Peter Lang 2014), qui regroupe plus de 20  contributions, transatlantiques, dont cinq de membres de l’équipe.

Présentation :

Les formes de déplacements présentes dans nos sociétés sont multiples : géographiques et culturels, passages – inter-, multi- et transculturels tout autant qu’inter-, multi- et transnationaux –, transferts et autres mouvances dues aux interpénétrations ethniques et culturelles. Ce glossaire les rassemble, les expose et répond au besoin pressant d’une véritable recherche comparatiste faisant dialoguer les cultures des deux côtés de l’Atlantique. 

glossaire 2

C’est ainsi que dans les différents domaines des sciences humaines et sociales, des spécialistes venus d’Afrique, des Amériques et d’Europe, exposent et débattent des questions fondamentales relatives aux mobilités culturelles. Les concepts-clés des exils, diasporas, migrations, frontières, transferts, transculturalités, transnationalités y sont analysés à travers le prisme de l’inter- et du transdisciplinaire. Les apports théoriques et méthodologiques de cet ouvrage sont nombreux et en font un outil indispensable dans la recherche actuelle. 

Continuer la lecture de Rentrée NLE : Présentation de l’ouvrage « Glossaire des mobilités culturelles ». 16 octobre 2014, 17h-19h

CFP L’altérité et l’identité à l’épreuve de la fluidité, Colloque international Paris 17-18 novembre 2014

L’altérité et l’identité à l’épreuve de la fluidité

Colloque International – 17 et 18 novembre 2014 – Paris, France
Organisé par le groupe de recherche Frontières identitaires et Représentations de l’altérité
Institut des Mondes Africains/IMAF (site Raspail) – Université Fédérale du Rio Grande du Sul (Brésil)

Argumentaire

Ce colloque se propose d’approfondir l’analyse des processus d’identification mis en tension dans les situations sociales d’hybridité et d’ambivalence. Les constructions identitaires sont au centre des problématiques sociétales contemporaines. De ce fait, on observe que certains remparts s’élèvent face à la fluidité des liens sociaux et intimes, ou encore à l’individualisme accru. L’un d’entre eux consiste, dans certains contextes, à se tourner vers des valeurs plus traditionnelles. Des espaces sociaux proposant des cadres de référence identitaires plus solides et fortement hiérarchisés peuvent alors s’imposer, que ce soit dans l’espace social, au sein de la famille ou du couple. Quels peuvent être ces diverses manifestations, parfois contradictoires, de recherche de structures traditionnelles, et comment s’accommodent-elles, ou pas, aux différentes transformations dans l’espace-temps historique et géographique, institutionnel et politique, social et intime ?

Continuer la lecture de CFP L’altérité et l’identité à l’épreuve de la fluidité, Colloque international Paris 17-18 novembre 2014

CFP. Géographies de la dislocation / Geographies of Displacement, Colloque international Montpellier, 12-14 juin 2014

Capture

 Géographies de la dislocation / Geographies of Displacement,

Colloque international  Montpellier, 12-14 juin 2014

Appel à contributions 

argumentaire : 

Le premier cycle de séminaires Géographies de la dislocation / Geographies of displacement (2009-2013) se conclura par un colloque international les 12-14 juin 2014 à Montpellier (site de St Charles). Tout comme le cycle de séminaires, cette manifestation sera conjointement organisée par les équipes d'accueil EMMA (Etudes Montpelliéraines du Monde Anglophone, EA 741) de l'Université Montpellier 3 et le LERMA (LABORATOIRE d'ETUDES ET DE RECHERCHE SUR LES PAYS DU MONDE ANGLOPHONE, EA 853) d'Aix-Marseille Université.

Cet appel à communication s'adresse aux chercheurs qui s'intéressent aux problématiques liées aux enjeux spatiaux dansles études postcoloniales, interculturelles et domaines associés. L'expansion de l'Empire britannique suivie de sa contraction et transformation en Commonwealth a provoqué dans les sociétés postcoloniales des déplacements de populations d'origines diverses qui, une fois amenées à se côtoyer, se sont transformées au contact les unes des autres. Ces phénomènes d'échanges et d'altération ont donné naissance à des productions culturelles originales qu'il nous revient d'étudier dans la diversité de leurs manifestations, qu'elles soient littéraires, artistiques, ou civilisationnelles. Nous avons pris le parti de l’interdisciplinarité dans nos analyses des multiples manières dont les flux migratoires et les cultures diasporiques transforment des espaces culturels au point de modifier les définitions que nous pouvions avoir de l’espace et des relations territoriales. Nous nous interrogerons également sur la façon dont une société tente de créer une identité unitaire et de l’inscrire dans l’espace à partir d’une pluralité de visions culturelles. Enfin, nous réfléchirons à notre pratique de la théorie ainsi qu’à notre utilisation des outils conceptuels qui permettent de renouveler l’analyse et la compréhension des configurations spatiales dans le champ mouvant des études postcoloniales (géographie culturelle, écocritique, géocritique, études diasporiques, géohistoire, histoire transnationale, etc.) 
Des propositions dans les domaines ci-dessous sont attendues   : 

 - Les géographies imaginaires 
- Cartographies politique et poétique du territoire 
- L'artialisation des espaces et des lieux 
- La (re)définition des marges et de leur esthétique 
- L'exil et les stratégies du souvenir 
- Géographies identitaires et conflits 
- Géographies mémorielles (espace mémoriel, écriture et réécriture) 
- Le tourisme comme phénomène culturel
 
Les propositions (titre de la communication suivi d'un paragraphe de 300 mots environ résumant
l'intervention ainsi qu'une brève notice bio-bibliographique) devront être transmises avant le 30 septembre 2013 de préférence par courrier électronique aux adresses ci-dessous.
  • Matthew Graves (matthew.graves@univ-amu.fr)
  • Claire Omhovère (claire.omhovere@univ-montp3.fr)
  • Gilles Teulié (gilles.teulie@univ-amu.fr)

Voir également le carnet de recherche associé