Archives par mot-clé : traduction

Can the exile speak ? Parler, traduire, restituer / séminaire 11 juin 2019

 

Can the exile speak ? Parler, traduire, restituer

mardi 11 juin 2019, 17-20h, salle 8, 105 bd Raspail 75006 Paris. Entrée libre sans inscription

Entendre, est ce laisser parler ? Qui parle pour qui, avec qui, dans quels espaces politiques laissés, assignés ou conquis ? Quels sont les statuts des récits et des engagements des exilé.e.s  ? Jusqu’à quel point – et en quelles langues – ces paroles sont elles audibles,  notamment lorsqu’elles sont relayées ou portées par des tiers ?  A qui s’adressent-elles ? Interroger la place de la parole, de l’engagement, de la traduction n’engage pas seulement à penser la place de l’exilé.e mais aussi bien les pratiques et les politiques de restitution, au carrefour de la recherche scientifique, du témoignage et du militantisme.

Séance en collaboration avec l‘ANR LIMINAL.

Pré-programme, d’autres intervenants ont été invités.

  • Michèle LECLERC-OLIVE (sociologue, CNRS-IRIS) 
  • Claire LEVY-VROELANT (sociologue) autour de L’incendie de l’hôtel Paris-Opéra, enquête sur un drame social (Créaphis, 2018)
  • Nicolas JAOUL (anthropologue, CNRS – IRIS) réalisateur du film “Beriz (Paris) – le temps des campements “ – présentation d’extraits du work in progress
  • Babak INANLOU (étudiant en exil, artiste). 
  • Thamy AYOUCH   (psychanalyste, U.Paris Diderot)

Coordinatrices / Discutantes : Alexandra Galitzine-Loumpet & Marie-Caroline Saglio Yatzimirsky

Image du bandeau  issue de “Bériz. Le temps des campements”  documentaire de Nicolas Jaoul (c)

Présentation des intervenant.e.s : 

Continuer la lecture de Can the exile speak ? Parler, traduire, restituer / séminaire 11 juin 2019

Atelier plurinlingue sur l’exil / Sara Greaves & Jean-Luc Di Stefano, association Ecrits et voix.

ATELIER D’ECRITURE PLURILINGUE sur L’EXIL

réalisé dans le cadre du colloque « Etudier l’exil » (1), samedi 23 mai 2015 (9h30-12h30) au MUCEM. Coordination : Sara Greaves (LERMA, AMU) et Jean-Luc Di Stefano (IDEC, AP-HM), association Ecrits et voix.

syrCet atelier a réuni des personnes de situations sociales et d’origines diverses, qui ont toutes une histoire personnelle ou familiale qui relève de l’exil. Les pays d’origine sont, entre autres : l’Algérie, l’Egypte, les Comores, le Salvador, l’Iraq, la Syrie, le Liban, Israël, l’Uruguay… Les textes écrits dans le cadre de cet exil sont destinés, dans leur fond et leur forme plurilingue, à faire passer quelque chose de l’expérience subjective de l’exil.

Nous remercions chaleureusement la CIMADE pour son soutien et son aide, Marie-Jeanne Vérot et Jean Robert de l’association Ecrits et voix, ainsi que tous les participants.

Plan de l’atelier / Méthodologie

 

Marionnettes et marionnettistes : Lecture en anglais puis en français d’un poème de Sujata Bhatt, poète née en 1956 à Ahmedabad, Inde, qui a quitté son pays à l’âge de 12 ans pour les Etats Unis, aujourd’hui domiciliée en Allemagne. Ce poème ne traite pas directement de l’exil :

Continuer la lecture de Atelier plurinlingue sur l’exil / Sara Greaves & Jean-Luc Di Stefano, association Ecrits et voix.

Littérature migrante et traduction. Colloque 18-20 juin 2014. Aix-en provence

tradcmigraDu 18 au 20 juin 2014, le CIELAM organise, avec le soutien de la Fédération de recherche LiTTT, et en partenariat avec le CAER, ECHANGES, IrASIA, la Fondation Maison des sciences de l’homme (Paris) (Programme « Non-Lieux de l’exil »), l’Université de Pise et l’Université d’Innsbruck, un colloque international intitulé « Littératures migrantes et traduction », qui propose de lancer une vaste réflexion sur la nature des littératures migrantes et les enjeux traductifs qu’elles suscitent :

programme complet :   Colloque Litterature migrante_Programme_

Maison de la Recherche
Batiment T1
29 avenue Robert Schuman
Aix-en-Provence

MERCREDI 18 JUIN

Cfp. Colloque Littérature migrante et traduction. 18-20 juin 2014.

 

Cliquez sur l'image pour accéder à l'axe Transpositions du Cielam
Cliquez sur l’image pour accéder à l’axe Transpositions du Cielam

Colloque de l’axe Transpositions du CIELAM, Centre interdisciplinaire d’étude des littératures d’Aix-Marseille, EA4235

Deadline : 20 décembre 2013

Argumentaire

La notion de littérature migrante est difficilement cernable. Toutefois, si on la considère du point de vue de la traduction, elle devient plus aisément identifiable. Sous cet angle en effet, on peut caractériser les textes qui relèvent de cette catégorie à partir des problèmes récurrents qu’ils posent au traducteur. Dans cette perspective, le colloque international « Littératures migrantes et traduction » propose de lancer une vaste réflexion sur les littératures migrantes.

 Il convient en effet d’établir si littératures migrantes ne se caractérisent que par les formes et les référents culturels qui les investissent ou si elles constituent véritablement une catégorie à part. On peut, de fait, leur nier toute originalité et les classer au rang des pratiques plus ou moins hétérolingues que connaît la littérature occidentale depuis le Moyen Âge. Cependant, l’analyse paraît d’autant plus nécessaire aujourd’hui que, sur fond de globalisation, le débat autour de la notion de littérature mondiale s’est ranimé. Si l’on admet la validité d’une telle catégorie, elle absorbera toute production littéraire et la notion de littérature migrante perdra sa légitimité. À l’inverse, dans une période où les cultures nationales traversent une crise d’incertitude due, notamment, aux mouvements migratoires d’une ampleur inédite, les littératures migrantes pourraient offrir de nouveaux modèles de construction identitaire.

Plus d’information ici

Coordonnateurs : Alexis Nuselovici, Crystel Pinçonnat et Fridrun Rinner

 

 

2 ouvrages de Moris Farhi. Maison de la poésie. 18 décembre 2013.19h

A recommander “Une soirée autour de Moris FARHI.”

“Cantates pour des deux continents” & “Les enfants du Romanestan” de Moris Fahri, poète turc de langue anglaise, parus chez Bleu autour

Présentation par l’auteur

(traduction Esther Heboyan)

Maison de la poésie, Passagz Molière, 157 rue St Martin Paris III. le 18 décembre 2013, 19h.

poésie

« Passeurs, traducteurs, médiateurs. Penser la frontière et le monde », 13 juin 2013, EHESS

« Passeurs, traducteurs, médiateurs. Penser la frontière et le monde »

Journée d’étude du 13 juin 2013

96 Bd Raspail, Salle Lombard (rez-de-chaussée). Métro Saint Placide ou Rennes

L’Atelier d’Anthropologie Contemporaine

École des Hautes Études en Sciences Sociales
Institut Interdisciplinaire d’Anthropologie du Contemporain
(UMR EHESS-CNRS 8177)
Laboratoire d’Anthropologie Urbaine

FRONT

Programme conjoint Rencontres “Non-lieux de l’exil” et séminaire “L’expérience de l’exil” (Collège d’études mondiales) Février-Juin 2013

Depuis le 20 février 2013, le séminaire “L’expérience de l’exil” du Collège d’études mondiales  prolonge les réflexions menées dans le cadre des rencontres du programme thématique “Non lieux de l’exil”  (programme complet 2012-2013 ici). Parce que ces évènements ouvrent un espace de réflexion et d’échange complémentaire, élaboré en commun, à la fois laboratoire de pratiques et de conceptualisation d’un champ nouveau,  nous avons pris le parti de les annoncer ensemble sur ce carnet, mais également au travers de la liste de diffusion des rencontres “Non-lieux de l’exil” (inscription : marine.sam@cnrs.fr) et du compte facebook associé.

Si les dates sont fixes, l’organisation de certaines séances du séminaire “L’expérience de l’exil” est susceptible d’être précisée.

Sauf avis contraire, toutes les séances du séminaire et les rencontres “Non-lieux de l’exil” ont lieu dans les salles  638-640 ou 641 du Noyau A,  190 avenue de France, 75013 Paris (Métro Quai de la Gare, bus 89), dans le cadre d”un partenariat avec le Réseau Asie (FMSH-CNRS)

PROGRAMME FÉVRIER-JUIN 2013

 FÉVRIER  

–   20 Février : SEMINAIRE (Collège d’études mondiales)  (15h- 18h30, salles 638-641)

  • Alexis Nouss : « L’exil comme expérience »
  • Michel Wieviorka (Sociologue, administrateur FMSH, Paris) : « Pour un concept d’’exil » 

MARS

20 mars 2013 : SEMINAIRE (Collège d’études mondiales)  (15h- 18h30, salles 638-640)

  • Alexis Nouss : « Exil et post-exil »
  • Gretty M. Mirdal (Professeur de psychologie Université de Copenhague, Directrice IEA-Paris) : « La psychosomatique de l’exil »

–  21 Mars 2013 : NON-LIEUX  DE L’EXIL : Objets de l’exil III « La culture matérielle de l’exil : une autre vie des objets » (14h-18h30, salles 638-640)

Séminaire commun Rencontres Non-lieux de l’exil (Programme FMSH) et séminaire « La deuxième vie des objets » (IRIS-EHESS/CNRS, coordonné par E. Anstett & N. Ortar)

  • Introduction : Elisabeth Anstett (Iris/CNRS), Nathalie Ortar (LET/ENTPE)
  • Intervenants : Fabrice Grognet (MNHN) « Quand les mémoires se transforment en patrimoine national » et Françoise Vergès (CPMHE)
  • Présentation d’extraits du film documentaire « Lettres de nos voisines » de Manuela Frésil
  • Discutantes : Stéphanie Tabois (MCF, U.de Savoie) / Alexandra Galitzine-Loumpet (FMSH)

– 29 mars 2013: NON-LIEUX  DE L’EXIL : Langages d’exil V : “Le théâtre et l’exil” en partenariat avec le Laboratoire international de recherche sur les Arts (LIRA, Paris 3) et le Théâtre aux mains nues (14h-18h, Médiathèque Marguerite Duras, 115 Rue de Bagnolet 75020 Paris)
Après-midi d’étude, organisée par Eloi Recoing, membre du programme Non-lieux de l’exil et du laboratoire LIRA (Paris 3) et Alexis Nuselovici (directeur programme Non-lieux de l’exil).

Deux tables- rondes :

  •  Table-ronde 1 : La scène comme exil (14h15) avec Eloi Recoing (coordination), Alexis Nuselovici (Nouss), André Markowicz, Wajdi Mouawad, Sedef Ecer, Marie Lelardoux
  • Table-ronde 2 : Solitude de Kleist (16h30) avec Alexis Nuselovici (Nouss) (coordination),  Eloi Recoing, Béatrice Gonzales-Vangell, Anne Françoise Benhamou, Flore Garcin-Marrou, Maëlle Dequiedt.
  • 20 h Représentation de la pièce « “Käthchen, mon amour” d’après l’oeuvre de Kleist (traduction et mise en scène Eloi Recoing) , Théâtre aux mains nues

Réservation obligatoire au 01 43 72 19 79, rp.mediation.tmn@wanadoo.fr

AVRIL 

 24 Avril SEMINAIRE (Collège d’études mondiales) (15h- 18h30,salles 638-640)

  • Laurier Turgeon (Professeur, Université Laval, Quebec, Chaire du patrimoine ethnologique du Canada): « Patrimoine et expérience de l’exil: exemples québecois»
  • Dominique Poulot (Pr, Université de Paris I)
  • Alexandra Galitzine-Loumpet (FMSH)

–  25 Avril 2013 :NON-LIEUX  DE L’EXIL : Objets de l’exil IV Le corps-objet de l’exil (14h30-18h, salles 638-640)
Intervenant : Ibrahima Thioub (professeur d’histoire à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar , Chaire Collège d’Etudes mondiales (FMSH), responsable du programme La route des esclaves, Unesco)

“Le corps exilé: un lieu de marquage identitaire”

Discutantes : Olga Odgers Ortiz ( El Colegio de la Frontera Norte, Departamento de Estudios Sociales, Tijuana, Mexico/ Visioconférence), Eugenia Vilela (Université de Porto , Dpt de Philosophie & Esthétique)

 MAI 

– 22 mai 2013 : NON-LIEUX  DE L’EXIL :  Objets de l’exil V “Objets des exclus / Objets perdus” (10h-12h30, salles 638-640) Attention! cette séance a exceptionnellement lieu le matin.
Intervenant : Octave Debary (Maître de conférences, Université Paris Descartes, LAHIC)

Objets perdus, mémoires retrouvées : Jochen Gerz et l’art contemporain”.

Discutants : Marie Morelle (Prodig, Paris I), Sébastien Ledoux (Paris I)

– 23 Mai –SEMINAIRE (Collège d’études mondiales)  (15h- 18h30, salles 638-640)

  • Alexis Nouss : « Exil et écriture »
  • Svetlana Boym (Curt Hugo Reisinger Professor of Slavic Languages and Literatures and Professor of Comparative Literature, Harvard University) : “Immigrant Arts and Cosmopolitan Solidarities”

JUIN 

– 20 Juin – SEMINAIRE (Collège d’études mondiales) (15h- 18h30, salles 638-640)

  • Alexis Nouss : « Exil et territoire »
  • Sherry Simon (Professeur, Université Concordia, Montréal) : « À la rencontre de la ville fragmentée : l’exil à Montréal »